L'un(e) de vos ami(e)s proches vient de vivre des vacances paradisiaques, est parvenu(e) à décrocher un job, a acheté une maison, s'est marié(e) ou vient d'avoir un enfant. Et, pourtant, vous ne parvenez pas à vous réjouir pleinement de cette bonne nouvelle. Même si vous appréciez cette personne, une part de vous ne peut s'empêcher d'être jalouse. Ne vous inquiétez pas, c'est un comportement fréquent, explique Vice , dans un article repéré par Slate.fr.

"Il est parfaitement normal que vous ressentiez du bonheur mais également de la jalousie" , explique Miriam Kirmayer, psychologue clinicienne et experte en amitié.

En réalité, quatre facteurs peuvent expliquer ce double sentiment. Alors, avant de juger un ami qui ne se serait pas montré assez enjoué de votre succès, lisez ce qui suit.

Comment expliquer qu'on ait du mal à se réjouir du bonheur des autres

1. On croit erronément que le succès est limité

Certaines personnes ne peuvent s'empêcher de penser que si l'une de leurs connaissances vit quelque chose de bien, il restera moins de choses positives disponibles pour elles. Il s'agit bien évidemment d'une erreur. Le succès n'est pas une ressource limitée. Selon la psychologue Ayanna Abrams interrogée par Vice , il est temps que les gens comprennent que le succès d'un autre n'a aucune incidence sur leur propre vie. Bien sûr, il est normal de comparer nos existences. Mais ce n'est pas parce que vos amis ont eu le bon job avant vous que cela signifie que vous n'en aurez jamais ou, pire, qu'ils vous en ont privé. Chacun vit sa vie à un rythme différent.

2. On pense qu'on a le droit d'avoir ce que les autres ont

"Lorsque nous nous rapprochons des gens, nous avons tendance à être lié à eux. Leur joie ressemble à notre joie. Leur tristesse ressemble à notre tristesse" , explique la psychologue, Marisa G. Franco. C'est ce qui fait que nous sommes sur la même longueur d'ondes que nos amis. Mais cela peut également être dangereux. Car quand quelqu'un que nous connaissons obtient quelque chose, nous pensons automatiquement que nous sommes en droit de l'obtenir aussi, ce qui peut engendrer de la frustration.

3. On accorde trop d'importance aux échéances

Certaines personnes ont tendance à trop planifier leur vie. Elles se disent qu'elles auront leur premier enfant à 25 ans puis qu'elles auront une maison à 30 ans et qu'elles obtiendront un poste à responsabilités dans la foulée. Mais la vie réserve souvent des surprises. Il est très rare que quelqu'un parvienne à respecter toutes les échéances qu'il s'est imposé. Pire, quand vous remarquez que l'une de vos connaissances respecte parfaitement vos échéances à vous, vous risquez d'éprouver de la colère ou du ressentiment. "Plus vous êtes rigide avec les délais que vous vous êtes imposés, plus vous souffrirez de la comparaison" , explique l'experte en amitié. "Vous aurez l'impression que les réussites de vos amis diront quelque chose de votre propre capacité à réussir les choses."

4. On passe sous silence ses victoires

Parfois, on est tellement dans la comparaison, qu'on en oublie de fêter ses propres victoires. "Plus nous minimisons nos propres réussites, plus on risque d'être jaloux de celles de nos amis" , poursuit Miriam Kirmayer. Or, "se souvenir de ce que l'on a laisse moins de temps pour penser à ce qu'on n'a pas".

Comment oublier toute jalousie

Après avoir analysé le phénomène, les différentes psychologues interrogées ont expliqué ce qu'il faut faire pour mettre de côté sa jalousie.

  • Il faut arrêter de comparer sa vie aux autres : chacun est différent, tout le monde n'emprunte pas le même chemin et, surtout, les succès de vos amis n'auront aucune incidence sur les vôtres.
  • Osez dire quand vous ressentez de la jalousie : si votre jalousie est impossible à contenir, exprimez-la à voix haute. De cette façon, vos amis comprendront pourquoi vous ne réagissez pas "bien" à leur annonce. Cela entraînera également une conversation sincère. "Vos amis vous expliqueront peut-être que leur nouvelle n'est pas toute rose" , expliquent les psychologues. On le sait : on a parfois tendance à faire paraître les choses plus belles qu'elles ne sont, ce qui peut avoir un impact sur la confiance en soi des personnes plus vulnérables.
  • Si votre jalousie devient incontrôlable, n'hésitez pas à voir un professionnel pour en parler. Si votre envie est telle qu'elle vous met des bâtons dans les roues, il peut être utile d'en parler, notamment pour retrouver votre confiance en vous.