La réponse se trouve sur un ancien papyrus écrit en grec datant de 267, retrouvé au XXème siècle près du Nil. En effet, il renferme les preuves formelles d'un combat truqué entre deux lutteurs: Nicantinous et Demetrius. "Ce combat était programmé pour le quatorzième anniversaire de l'empereur Gallien". Mais le spectacle livré ce jour-là était joué d'avance. Demetrius aurait en effet accepté de "se coucher" pour 3.800 drachmes. Une somme relativement faible qui lui aurait seulement permis de s'acheter un âne, peut-on lire sur le Smithsonian Magazine.

Vous l'aurez compris, il ne s'agit que de la première trace écrite de match truqué que les chercheurs viennent de découvrir. En réalité, la corruption existe depuis bien plus longtemps que cela. "Les amendes versées par les athlètes vus en train d'accepter un pot-de-vin ont financé la statue de bronze de Zeus à Olympe", explique le journal.