Le soleil brillera de mille feux ces lundi et mardi. S'il influe de manière positive sur notre moral, la chaleur qu'il dégage peut rapidement devenir pesante. A ce moment, tous les moyens sont bons pour faire descendre notre température: un éventail improvisé ou la recherche de l'ombre à tout prix. Cependant, ce que nous consommons peut légèrement faire baisser notre température corporelle. Comment se nourrir et s'hydrater de manière intelligente?

Les boissons

Ce n'est un secret pour personne : il est important de boire beaucoup en période de fortes chaleurs, entre 1,5 et 2 litres par jour. Mais pas n'importe quoi! Ainsi, la bonne vieille eau plate reste notre meilleure alliée. Pour l'agrémenter, il est toujours possible d'ajouter des sirops parfumés. Les jus de fruits, les tisanes et les soupes froides de type « gazpacho » sont également conseillées. La limonade, avec son goût acide, fait aussi beaucoup de bien à notre organisme puisqu'elle va encourager la production de salive. Or, lorsque le soleil frappe, notre bouche a tendance à être sèche. « Les boissons réservées aux sportifs sont très hydratantes et donc conseillées. Cependant, elles sont généralement sucrées ce qui ne donne pas le sentiment d'avoir étanché sa soif », explique Stéphanie Navarre, diététicienne à Louvain-la-Neuve.

En revanche, il convient de bannir les bières et autres alcools. Les boissons gazeuses sont également à proscrire puisqu'elles hydratent moins bien que l'eau. En ce qui concerne le thé et le café, les experts s'affrontent encore. Certains le conseillent tandis que d'autres le découragent. Stéphanie Navarre se prononce à ce sujet : « Ces boissons sont diurétiques, donc pas vraiment appropriées puisqu'elles font perdre de l'eau. Toutefois, je ne vois pas de raison de les interdire totalement, à condition de continuer à boire de l'eau régulièrement ».

Les plats

Encore une fois, « il convient de privilégier les aliments riches en eau », explique Stéphanie Navarre. Certains fruits le sont particulièrement, comme les melons, les cerises, les fraises, les pêches et les pastèques. En ce qui concerne les légumes, le concombre, le chou, la courgette et le céleri sont recommandés. En période de fortes chaleurs, plus que jamais, il est important de manger au moins 5 fruits et légumes par jour.

Pour les repas classiques, il est conseillé de consommer des yaourts riches en eau. Manger de petites portions est en outre beaucoup plus judicieux que de prendre un seul repas complet.

Évitez donc les aliments qui demandent un long temps de digestion. En effet, digérer coûte de l'énergie et produit donc de la chaleur. Ce n'est pas pour rien que notre appétit diminue lorsqu'il fait chaud. « Il faut éviter les repas trop lourds et trop gras mais, généralement, ils ne donnent pas envie en cas de fortes chaleurs. Je ne connais personne qui rêve d'une raclette à l'heure actuelle », plaisante-t-elle.