En voilà une étude qui nous réconforte. Si les hommes nous considèrent souvent comme des manipulatrices et des affabulatrices, il semblerait, selon une étude, qu’ils sont doués pour nous raconter des salades.

Les femmes, reines de la sournoiserie ? Détrompez-vous. BMW Financial Services a réalisé une enquête sur le mensonge. Et le résultat est sans appel : les hommes mentiraient trois fois par jour, tandis que les femmes n’useraient du stratagème que deux fois. Sur une année, la gent masculine formulerait donc 1092 bobards contre 728 pour ces dames.

Si l’étude nous rappelle que nous mentons tous au quotidien, elle met également en lumière les styles de mensonges en fonction du sexe de la personne. Nos plus gros bobards, à nous les femmes, tournent autour de l’argent et du shopping. Les hommes, eux, trichent à propos de leur planning… Eh oui, les rendez-vous imaginaires et les retards imprévus ne sont pas uniquement réservés aux comédies romantiques.

Si beaucoup perçoivent ce vice comme négatif, les bonimenteurs en herbe de cette enquête ont avoué que le mensonge aide à rendre la vie plus facile. C’est certain, mais pas toujours…