La marque de produits audio connectés élargit sa gamme. Après avoir sorti une enceinte portable Move, Sonos commercialise un autre haut-parleur nomade, le dénommé Roam, que l’on peut traduire par "baguenauder". Cela correspond tout à fait à la philosophie du produit puisqu’il est de petite dimension et par conséquent il se transporte partout. Avec ses petites dimensions, il trouvera facilement sa place dans un sac. L’enceinte a été conçue pour résister aux chocs, aux chutes et à la poussière. Elle peut aussi être immergée à un mètre de profondeur pendant 30 minutes (norme IP67).

Mais l’appareil n’est pas uniquement destiné à la randonnée. Il a également sa place dans la maison. Il s’intègre dans l’environnement des autres produits de la marque. Si le transfert des données musicales est réalisé par Bluetooth avec les appareils que ce soit un téléphone, une tablette, un ordinateur ou un téléviseur, l’enceinte communique en Wifi avec le système Sonos. Elle se pilote via l’application pour y diffuser la musique ou le son de la télévision si vous possédez une barre de son. Il est évidemment possible de grouper les différents produits pour créer des paires stéréo ou diffuser la même musique sur tous les appareils. Le haut-parleur peut de cette façon compléter votre installation audio.

La conception triangulaire conserve les lignes de la marque. On retrouve son logo sur la grille avant. L’appareil occupe un petit volume (16,8 x 6,2 x 6 cm) et son poids (430 g) n’est pas un obstacle pour l’emporter.

Elle comporte 4 boutons placés sur la partie latérale gauche : le bouton pour gérer les pistes, ceux destinés à monter ou descendre le volume et le dernier pour interroger l’assistant vocal que vous aurez configuré. La partie droite est réservée pour déposer le produit sur un chargeur sans fil de la norme Qi. La recharge peut aussi s’effectuer via un chargeur de smartphone. Le câble USB-C est fourni, mais pas le chargeur. L’entrée se trouve à l’arrière du produit juste à côté de l’interrupteur. La position naturelle du Roam est horizontale à la vue des 4 petits plots placés sur la partie inférieure. Même s’il est moins stable, la position verticale lui sied très bien. Cela ne modifie en rien le rendu musical.

© Sonos

Le Roam dispose de deux amplificateurs, d’un haut-parleur médian qui assure la reproduction des fréquences moyennes et maximise la sortie des basses fréquences ainsi qu’un tweeter destiné aux hautes fréquences nettes.

Les sonorités émises possèdent l’empreinte de la marque à savoir des basses appuyées. Il est tout à fait possible de les modifier dans l’application Sonos ou sur le smartphone si la connexion est en Bluetooth. La puissance est aussi au rendez-vous et assez étonnante pour la taille de l’objet. Le haut-parleur dispose d’un calibrage automatique pour ajuster intelligemment le son en fonction de l’orientation de l’enceinte, de son emplacement et du contenu diffusé en Wifi et Bluetooth. Les microphones de Roam détectent la musique et mesurent la réponse en fréquence de l’environnement. Grâce à un logiciel, l’enceinte ajuste ensuite son égaliseur pour un son parfaitement équilibré. La fonction Auto Trueplay se déclenche chaque fois que le Roam est placé dans un nouvel endroit, et elle affine continuellement le son.

Le prix de l’enceinte Sonos Roam est de 179 €, le moins élevé de tous les produits de la marque. Au vu de ses capacités, il devient un concurrent des enceintes filaires One et One SL. Le chargeur sans fil est au prix de 49 €. Il fonctionne aussi pour la recharge de smartphone. Le Roam est compatible avec le système AirPlay2 d’Apple.

À noter que la marque a commencé un partenariat avec le constructeur de voitures Audi pour équiper certains modèles comme la Q4 e-tron, la Q1, Q2 et Q3.