Si les instagrammeurs se régalent, les locaux n'en peuvent plus.


Une floraison de toute beauté. La semaine dernière, le sud de la Californie a vu naître des dizaines de milliers de fleurs oranges, jaunes et mauves. Si le phénomène n'est pas nouveau, il est particulièrement impressionnant cette année en raison des pluies abondantes qui ont rythmé l'hiver, précise Paris Match Belgique

Un spectacle magnifique

Mais pris d'assaut par des curieux venus en masse, certains parcs nationaux sont déjà obligés de fermer ou de limiter grandement leur accès. Dans la petite ville de Lake Elsinore, nichée près de Walker Canyon, 100 000 visiteurs se sont pressés pour immortaliser ce spectacle unique en son genre.

"Cela détruit la zone"

 Les locaux, eux, n'en peuvent déjà plus du « super bloom ». Et ce n'est pas uniquement à cause des bouchons interminables qu'il provoque. « Cette floraison est tellement plus importante et fait tellement parler d'elle que cela détruit la zone », a déploré un habitant dans le Guardian, alors que le hashtag «poppynightmare » (« cauchemar coqueliquot », ndlr) envahissait la toile. « Les gens provoquent le chaos ici et nous avons avons déjà eu un blessé », a prévenu Steve Manos, le maire, sur Facebook. La bourgade a finalement décidé de barrer la route aux touristes peu respectueux de cette beauté fragile...