Le premier fabricant mondial a dévoilé à la mi-janvier son modèle haut de gamme, le Galaxy S21, qui se décline en trois modèles : S21 Ultra, S21+ et le S21, que j’ai pu tester. Les différents modèles sont compatibles avec la 5G, mais cela n’a que peu d’intérêt dans notre pays étant donné que les licences n’ont pas encore été attribuées aux opérateurs.

Parlons tout d’abord de la boîte. Elle a été réduite de moitié. Le chargeur et les écouteurs sont absents. Pour des raisons environnementales, déclare l’entreprise. Certes, il est vrai que les boîtes restent à s’empoussiérer dans les armoires. Mais tout le monde ne conserve pas son chargeur, surtout si on revend régulièrement son smartphone pour s’offrir le dernier appareil sorti. L’absence des écouteurs est sans doute plus justifiée étant donné l’explosion de l’offre de modèles intra auriculaires sans fil. L’erreur est sans doute d’avoir mis un câble dont les deux entrées sont USB-C. Les chargeurs compatibles ne sont pas encore nombreux. Au prix de l’appareil, il conviendra donc d’ajouter celui d’un chargeur. Il vaut sans doute mieux se tourner vers un chargeur sans fil, une norme qui devient standard sur de nombreux appareils et que vous pourrez réutiliser pour votre prochain smartphone. À noter que le prix du S21 a diminué par rapport à celui du S20, probablement pour compenser l’absence de ces deux accessoires.

L’intérêt d’une boîte plus petite est surtout logistique. La taille est 2X plus petite que celle d’un Note 20 Ultra. Donc on transporte deux fois plus d’appareils dans la même caisse. Quand on sait que le prix de l’acheminement par conteneur a fortement augmenté ces derniers mois, voilà probablement une raison de plus qui a encouragé Samsung à ne plus proposer de chargeur avec ses nouveaux appareils.

Galaxy Samsung series S21
Photo de famille des appareils Galaxy de Samsung: de gauche à droite, les S21 Ultra, les S21+ et les S21. © Samsung

Revenons au test proprement dit.

La conception de l’appareil diffère peu par rapport au modèle précédent, à la différence que la présence du module photo est ici assumée. Son intégration est réussie. Il est souligné par la reprise de la couleur des côtés. Dans le cas présent, le bronze qui se marie très bien avec le nouveau coloris "phantom violet".

À l’intérieur, on retrouve tout le savoir-faire de la marque. L’écran offre une diagonale de presque 16 cm. Il est protégé contre les rayures et les chutes par le dernier verre développé par Corning : le Gorilla Victus. Il résisterait à des chutes de plus de 2 mètres sur des sols durs. La face arrière n’est pas en verre, mais en polycarbonate. Le téléphone répond à la norme IP 68 pour supporter la poussière et l’immersion dans l’eau, mais il n’est pas conseillé de l’emporter à la plage ou à la piscine.

L’écran est de type AMOLED, son taux de rafraîchissement est 120 Hz. La définition est de 2400 x 1080 pixels. Un filtre ajuste les lumières bleues émises en fonction de la luminosité.

Le processeur est de type huit cœurs. Pour le marché européen, il s’agit d’un Exynos 2100 de la marque sud-coréenne. La mémoire de stockage commence à 128 Go. Elle varie selon les modèles. Il n’y a pas d’emplacement pour une carte de mémoire externe, mais bien pour deux cartes SIM. Le S21 prend aussi en charge les cartes virtuelles eSIM. Le système d’exploitation embarqué est Android 11. La batterie est d’une capacité de 3880 mA h.

3 capteurs photo

On retrouve dans cet appareil les facilités de connexion entre ordinateur et téléphone apparues avec le Note 20, que ce soit via le logiciel DeX ou l’application "votre téléphone" de Windows. Outre le partage des photos, SMS, on peut partager plus simplement des notes et faire tourner des applications dans l’environnement de son ordinateur.

Comme à chaque fois, les possibilités photographiques de l’appareil sont soulignées.

Le S21 comporte trois objectifs. Le capteur avant compte 10 mégapixels pour un angle de prise de vue de 80°. Les capteurs ultragrand-angle et grand-angle sont de 12 mégapixels. Ils couvrent respectivement 120° et 79°. Un troisième capteur de 64 mégapixels est destiné aux vues éloignées. Il comporte un stabilisateur amélioré. Le téléobjectif offre un grossissement optique jusqu’à 3x et un grossissement numérique jusqu’à 30x.

L’application vidéo pro s’enrichit d’une possibilité d’enregistrer depuis un micro-extérieur sans fil ou non. Le micro interne peut enregistrer les sons provenant de tous les côtés ou uniquement ceux de l’avant ou l’arrière. Le téléphone tourne au format 8K à 24 images par seconde.

Le prix du S21 5G 128Go est de 841€.