Une entreprise spécialisée dans les analyses propose de tester les surfaces de toutes les organisations voulant rassurer leurs employés et leurs clients.

Surveiller la sûreté des lieux de travail concernant la présence ou non du Covid-19 ne passe pas que par les tests cliniques sur les personnes, Eurofins propose depuis deux semaines un programme Safer@Work une stratégie de tests pour les entreprises, les grandes comme les plus petites : crèches, restaurants, bars,… “Les organisations veulent apaiser les craintes de leurs employés et de leurs clients en créant des espaces de travail et de rencontre plus sûrs”, explique Dirk Bontridder, Group Executive Vice President de Eurofins, “Nous complétons les mesures de prévention existantes en proposant de mettre en place avec l’entreprise un protocole de testing des lieux : portes, surfaces, eaux usées, eaux des toilettes,… Nous pouvons organiser cela à différents rythmes et proposer aussi des tests cliniques. Nous fournissons rapidement les résultats afin que les sociétés puissent agir en cas de besoin : notamment par un testing des collaborateurs”, ou des personnes présentes sur les lieux à tel moment. Un document clair expliquant la stratégie est également délivré “que chaque société peut mettre en évidence pour montrer son implication et rassurer”.

Meilleure réactivité

Eurofins sait de quoi elle parle : l’entreprise existe à l’international dans plus de 45 pays et elle est spécialisée dans le domaine des tests bio-analytiques pour les produits alimentaires, l’eau, l’environnement et les produits pharmaceutiques. Elle a largement collaboré avec le gouvernement belge dès le début de la pandémie pour pallier la pénurie de tests PCR et sérologiques.

Bien sûr, “ce n’est pas une garantie à 100 %” mais selon Eurofins, cela aide fortement à retracer plus facilement les personnes concernées, et à cibler les tests au bon moment. “Nous avons une forte demande de la part d’entreprises de tout type : des grandes comme de petites structures comme des crèches, des écoles qui entendent montrer leur implication et rassurer les parents par exemple”.

Eurofins transmet également systématiquement les résultats et les informations obtenues lors des tests aux autorités publiques, “un rôle social dans la lutte contre la pandémie de Covid-19”. D’ailleurs, “tester fréquemment les eaux usées des stations d’épuration par exemple permet de détecter très tôt et à un coût modéré les résurgences du virus sans devoir tester une part représentative de la population très souvent”, conclut Dirk Bontridder.