Une marque de cosmétiques du géant Unilever, spécialisée dans les produits éclaircissant la peau, s'est défendue mardi de toute "discrimination" après une polémique provoquée en Thaïlande par un concours vu par certains comme recherchant l'étudiante à la peau la plus blanche.

Citra Thailand a lancé à la télévision une publicité qui met en scène, sur un campus universitaire, des étudiantes à qui deux présentateurs demandent ce qui les rendraient "exceptionnelles en uniforme".

La première fille interrogée, de peau plutôt foncée, semble embarrassée par la question, mais une de ses camarades au teint plus clair, complimentée par les présentateurs pour sa peau "magnifique", attribue son succès à la marque.

Des commentaires postés sur les réseaux sociaux ont dénoncé l'opération de l'entreprise qui selon eux fait un lien entre peau claire et réussite universitaire, alors que la peau claire est déjà largement associée en Thaïlande aux classes supérieures qui n'ont pas à travailler à l'extérieur au soleil.

"Maintenant, vous pouvez obtenir une bourse grâce à votre peau blanche et pas parce que vous avez de bons résultats, pas si vous êtes pauvre ou foncé", a commenté un internaute sur le populaire site pantip.com.

Une porte-parole de Citra en Thaïlande a assuré que la marque ne voulait faire aucune discrimination.

"Nous apprécions toutes les opinions et tous les commentaires, mais nous sommes sincères et n'avons aucune intention de faire de la discrimination par rapport à la peau", a-t-elle insisté.

Le concours "Citra à la recherche d'une peau pure, douce et rayonnante", qui se termine fin octobre, appelle les concurrentes à envoyer des photos d'elles en uniforme avec un produit Citra en main et prévoit des "bourses d'études" à se partager entre les gagnantes pour un total d'environ 100.000 bahts (environ 2.400 euros).

"Mais nous ne vérifierons pas si les gagnantes dépensent (l'argent) pour leur éducation", a noté la porte-parole.

Comme dans beaucoup de pays d'Asie, en Thaïlande, de nombreuses femmes ont l'obsession de la peau blanche, les rayons des supermarchés proposant toute une gamme de crèmes éclaircissantes.

Le groupe anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétique Unilever est présent dans plus de 180 pays à travers le monde et vend entre autres les thés Lipton, les soupes Knorr, les déodorants Rexona et les savons Dove.

En septembre, le fabricant américain Dunkin' Donuts avait retiré une publicité en Thaïlande mettant en scène une femme au visage grimé de noir pour vanter les mérites de ses "charcoal donuts" (donuts charbon) après des critiques d'une organisation internationale de défense des droits de l'Homme criant au racisme.

Mais la campagne n'avait cependant pas suscité de réaction outrée en Thaïlande.