Depuis la semaine dernière, les 2e année de l’institut Charles Péguy, une école supérieure spécialisée dans les métiers du tourisme, de l’événementiel et de l’hôtellerie, reviennent à l’école pour des TP. Ils sont 20 % du total des élèves à se croiser sur le site… Françoise Meessen, la directrice de l’Institut situé à Louvain-la-Neuve, n’aurait manqué cette reprise autorisée d’une partie des cours en présentiel pour rien au monde : “On leur devait bien ce bol d’oxygène, cela leur fait un bien fou ! D’autant plus que l’atelier sur la prise de parole en public, le leadership ou encore le cours d’infographie sont quasi impossibles à organiser en virtuel”.

Depuis 1 an, l’Institut s’adapte à la situation dramatique. “En mars 2020, en 48h, on a trouvé des plates-formes pour donner cours à distance et formé les professeurs pour continuer l’enseignement”, se rappelle Mme Meessen, qui explique qu'à la rentrée en septembre, l'Institut avait loué toutes les salles de conférences de l'hôtel Martin's Hotel pendant près de 15 jours pour assurer une rentrée safe en présentiel à tous les élèves des 3 années. 

Les professeurs, tous professionnels des secteurs d’activités les plus impactés par la crise sanitaire, ont aussi assuré leur cours. Et les élèves ont fait preuve de débrouille et d'initiative : “70 % de nos élèves de 3e année ont trouvé des stages. Les 30 % restant préférant garder leur stage initial et ont travaillé sur leur mémoire à la place”. Ils ont pour la plupart effectué ce stage de 6 mois à distance mais “ils sont retombés sur leurs pattes et ont travaillé des stages auxquels on n’aurait pas pensé ! Ils se sont attelés à des salons, des marchés virtuels, des carnets de tourisme ou encore des créations d’escape games avec une motivation accrue”, pointe Françoise Meessen.

IT et voyages éthiques

Cette année aura montré que les nouvelles technologies font désormais partie intégrante du cursus et les cours comme la stratégie digitale ou le management multiculturel seront d’ailleurs renforcés dans ce sens. Mais surtout, elle aura été l'occasion de voir que le secteur du tourisme notamment va changer durablement avec le développement d’un tourisme de proximité, de voyages plus éthiques, plus durables, plus humains : le tourisme de masse qui n'était déjà plus une évidence va devoir être repensé. “Et avec la créativité que l’on a pu voir, l’agilité pour rebondir, on se rend compte qu’il n’est pas trop tard pour imaginer les voyages autrement”.

Cette thématique sera développée lors de portes ouvertes virtuelles qu’organise l’Institut ce samedi 20 mars, durant toute la journée. Les professeurs, les professionnels des secteurs concernés, les alumni y aborderont aussi l’avenir des étudiants des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de l’événementiel, “dont les carrières vont évoluer mais ne disparaîtront pas, loin de là”, conclut la directrice.

L'objectif de ces premières portes ouvertes étant de montrer le plus concrètement possible les opportunités qui se vont se présenter dans les mois à venir. "C'est aussi un bon moyen pour les futurs étudiants de convaincre leurs parents que leur vocation débouchera sur un plan de carrière débordant d’opportunités", souligne Diane Vanderweyen, chargée de projet à Charles Péguy.

> www.meetyourfuture.be de 10 à 18h, samedi 20 mars.