Magazine

La nycturie, tout le monde la connaît, mais savez-vous ce que c'est ? Il s'agit du phénomène qui vous pousse inexorablement, nuit après nuit, à aller répondre à l'appel de mère nature. Un phénomène courant mais aux effets méconnus, jusqu'à maintenant...

Une étude présentée au congrès de l'Association européenne d'urologie qui se tient cette semaine à Milan dévoile les effets néfastes des vessies lunatiques, rapporte Atlantico.fr

Les chercheurs ont suivi et observé les comportements nocturnes et diurnes de 385 hommes et 261 femmes. Quelles conclusions? Les amateurs des trajets pipi de nuit sont moins performants de 24% durant la journée que leurs collègues aux vessies d'acier et aux nuits complètes et paisibles.

Philippe Van Kerrebroek, professeur d'urologie à l'Université de Maastricht, tire donc la sonnette d'alarme: "On considère souvent, à tort, que c'est un problème moins grave que d'autres maladies chroniques et qu'il impacte moins sur la qualité de vie" déclare-t-il.

"Notre étude montre que l’envie de faire pipi la nuit devrait être prise tout aussi au sérieux que d’autres pathologies chroniques comme l’asthme par exemple. Car cela veut dire qu’un adulte sur trois n’est pas au top de ses performances au travail à cause de ce petit souci", conclut le chercheur. À quand le certificat médical pour besoins pressants nocturnes?