Même si le flash mob n'est pas pleinement réussi, l'idée n'en reste pas moins noble. Face à la mauvaise image dont souffre les rassemblements congolais, les différents Cercles des Etudiants Congolais de Belgique ont organisé un flash mob.

« Nous, jeunes étudiants, sommes aussi préoccupés par la situation de notre pays d'origine et nous indignons d'une seule voix et de manière pacifique » explique Steve Mpoto un des organisateurs du projet. « En outre, à travers cette action originale qui se veut apolitique, nous voulions aller à contre-courant de la mauvaise image des rassemblements congolais depuis les incidents de Matonge de 2011. »

Le but des étudiants congolais était aussi de sensibiliser l'ensemble de la société à un conflit qui pour eux cache de véritables enjeux économiques, mais porte aussi gravement atteinte aux droits de la femme et de l'enfant. « Si vous êtes sensibles aux Droits de l'Homme, indignez-vous pour tous ces humains exilés, massacrés et torturés » conclut un autre organisateur Dady Kawaya.