La villa Les Cèdres sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat est à vendre.

Un milliard d’euros. C’est le prix demandé aux éventuels acquéreurs pour la villa Les Cèdres à Saint-Jean-Cap-Ferrat. le montant fait d’elle la villa la plus chère du monde. Mise en vente depuis le mois de mars, la propriété a d’abord été estimée à 300 millions d’euros. Les observateurs ont revu l’estimation à la hausse.

La demeure comportant une dizaine de chambres, un jardin d’hiver, une conciergerie, un jardin botanique unique (de plus de 14 hectares et avec 25 serres), une piscine digne des bassins olympiques (50 mètres), une salle des fêtes et des écuries, entre autres, est aujourd’hui la propriété de l’entreprise italienne Campari. Elle est reprise dans l’Inventaire général du patrimoine culturel depuis 2008.

Située en plein cœur de la presqu’île des Alpes Maritimes, la somptueuse villa a été la propriété du roi des Belges Léopold II. Celui-ci l’avait acheté en 1904 pour y loger Blanche Zélie Joséphine Delacroix, sa très jeune maîtresse. La jeune femme avait été rebaptisée Blanche Delacroix.

Le couple a eu deux enfants, Lucien et Philippe (en 1906 et 1907). Le roi des Belges avait alors plus de 70 ans… Il l’épousa de façon morganatique (les enfants ne pouvaient pas accéder au trône) en 1909. Trois jours plus tard, le souverain succombait des suites d’une intervention médicale.

La villa Les Cèdres est ensuite devenue propriété d’Alexandre Marnier-Lapostolle (des alcools Grand Marnier), en 1924. Depuis lors, la demeure est restée dans la famille jusqu’au rachat de l’entreprise par le groupe italien Campari. Les nouveaux propriétaires ne souhaitent pas garder la maison qui surplombe la ville.

Outre la vue imprenable, la villa a également des voisins de renom, dont le richissime Paul Allen (Microsoft).

© dr
 
© Photonews
 
© Photonews
 
© Photonews
 
© AFP