Un centre de désintoxication espagnol a publié une vidéo pour démontrer les périls que peut rencontrer une femme seule et soûle. 

Centro Europeo Neurosalus, un centre de désintoxication espagnol, a voulu montrer les dangers de l'alcool et plus particulièrement ceux que coure une femme en état d'ébriété. Pour cela, il s'est livré à ce qu'il appelle « une expérience sociale » par le biais d'une caméra cachée. Une actrice a fait semblant d'être ivre sur la voie publique à 17h30 en plein Madrid. Elle est seule, une bouteille d'alcool à la main, ne marchant plus droit, s'exclamant qu'elle a trop bu et que son téléphone portable est plat. 

Voyant son état, de nombreux hommes l'accostent. Un premier groupe lui propose d'aller dans un bar continuer à boire, un autre d'aller à son hôtel pour recharger son GSM et continuer à faire la fête. Dans la dernière situation, un homme la prend à part, la colle contre un mur, essayant de l'embrasser. Un membre de l'équipe de tournage a dû intervenir pour l'éloigner de ce malotru aux mains baladeuses. 

À la fin de la vidéo, le Dr José Miguel Gaona, le directeur de Neurosalus, conclut en disant que personne n'est venu aider la jeune femme et en posant la question suivante : que se passerait-il si c'était une adolescente qui se serait retrouvée dans cette situation en pleine nuit ?

Publié il y a deux jours, le spot a déjà été vu plus de 773.000 fois. De nombreux internautes ont été heurtés et dégoûtés de l'attitude des passants. Bien que les comportements des hommes filmés soient choquants et condamnables, il est difficile de pouvoir tirer un enseignement objectif et réaliste sur base de cette seule séquence. Une étude plus approfondie devrait être menée et recroisée pour dresser un portrait global de la situation et des difficultés potentielles qu'une femme soûle peut rencontrer.