Deux fois par an en Belgique, on pourrait changer de vie. En développant son rêve, en mettant le doigt sur ce que l’on veut réussir ou même carrément sur “le sens de sa vie” alors qu’on ne s’y attendait pas. Par le biais d'une formation qui revendique totalement cet objectif.

Si l’on est entrepreneur, on pourra aussi orienter son entreprise vers encore plus de chiffre d’affaires, de renommée, de bonne ambiance interne, ... C’est en tout cas l’objectif de la formation de 3 jours prodiguée par Pierre Sornin, un coach d’entreprise qui sait que l’émotionnel compte autant que le rationnel et Etienne Van de Kerckhove, ancien de Solvay, entrepreneur à (gros) succès qui commença sa carrière dans le conseil financier aux entreprises. “Après avoir revendu ma société devenue référence mondiale en son domaine, je me suis demandé ce que j’allais faire du reste de ma vie. Pierre, que j’avais rencontré à plusieurs reprises, m’a incité à prendre trois jours avec lui pour chercher le sens et le trouver ! Je me suis pris des bonnes claques émotionnelles, spirituelles. J’étais ouvert à ça, j’avais déjà découvert la force de l’émotion, des valeurs partagées, et le poids des croyances personnelles qui limitent tellement sans qu’on s’en rende compte”, se souvient Etienne Van de Kerckhove qui ne renie pas pour autant l’aspect rationnel des chiffres et des stratégies “Le 3e jour, à midi, après toutes nos discussions, nos exercices, j’ai senti une énergie et j’ai dit tout haut : « Ce que je veux faire, c’est aider plein de patrons à faire une croissance rapide sur des bases solides, et ça va aller » ”.

Des formations pleines d’énergie

L’ex-chef d’entreprise comprend qu’il est un excellent mentor. C’est parti pour “Les Clés du Succès”, formation développée par la société Es Sense : la première édition en 2015 s’est produite devant quelque 80 conseillers financiers. Par la suite, la formation va s’ouvrir aux particuliers qui sentent que quelque chose n’est pas aligné, qu’ils pourraient faire plus, qui veulent développer un projet ou même... qui ne savent pas ce qu’ils veulent dans la vie. “On travaille sur le niveau d’énergie des gens, sur les stratégies. C’est très fort ce qui se dégage, les participants en conviennent tous. Le but, c’est de montrer à chacun, selon sa personnalité, qu’il possède plein de choses en lui qui vont le conduire vers le succès, personnel, professionnel, en fait c’est un seul et même sujet.

Aujourd’hui plus de 1000 participants assistent a ces formations. Seuls ou en groupe, ils se prêtent à des exercices « qui vont les faire entrer profondément en eux, pour avoir accès à l’émotion, à l’irrationnel comme aux composantes du succès et au développement de stratégies », détaille Etienne Van de Kerckhove qui poursuit : “Le succès, c’est toujours considéré comme suspect. Or, le succès a 4 composantes : notre impact sur les gens ou notre environnement, la reconnaissance, la liberté de faire nos choix et... l’argent car il n'y a pas de vraie liberté sans liberté financière ”.

Rêver grand

La formation utilise des éléments de PNL, de communication non violente, de systémique, de tactiques de croissance, etc. « Nous travaillons dans les dimensions émotionnelle, spirituelle et stratégique pour générer des résultats différents ». La formation s’adresse à toute personne ouverte au champ des possibles, "avec à la fin un outil qui permet de pratiquer dès le lendemain ces 15 clés". Résultat : un peu moins de 10 % partent avant la fin. Mais parmi tous ceux qui restent, "des entrepreneurs transforment leur entreprise, des salariés claquent leur démission pour enfin se lancer, d’autres gagnent en force de conviction, et tous ont l'énergie et la méthode pour amener à des changements tangibles en accédant à tout leur potentiel".

Tout ça en trois jours bien remplis. Ceux qui ont participé sont d’ailleurs les meilleurs ambassadeurs de la formation qui entend « faire prendre conscience à chacun qu’il a un projet, le rendre clair et, parce qu’on nous formate tellement à ne pas rêver loin, on apprend en plus à le rêver grand”. Eric Domb (Pairi Daïza), Alex Vizorek, Mbo Mpenza ou encore Justine Henin y ont déjà participé.

> Infos : lesclesdusucces.eu, prochaine conférence du 28 au 30 mai.

____________

TEMOIGNAGE

“On a plus que doublé notre chiffre d’affaires et on a apprivoisé le digital”

Il y a 33 ans, Paulette Devalet et son mari Robert Crasson ont lancé Lyriange, une société de vente de parfums et cosmétiques à domicile. Ce à quoi ils ont ajouté la spiruline, un super-aliment à prendre comme complément alimentaire. En novembre 2018, une amie leur parle des clés du succès. “Mon mari et moi avions 59 ans, on se disait qu’on allait tranquillement terminer notre carrière. Et là, soudain, on s’est rendu compte du potentiel que Lyriange possédait”. Les trois jours de formation leur apportent une énergie qu’ils n’avaient plus ressentie depuis des années. “De retour, je l’ai partagé avec tout le monde… en décembre, on faisait 50 % de plus que l’année précédente à la même époque. En février/mars 2019, on a fait décoller notre entreprise”, se souvient Paulette qui explique avoir appliqué ce qu’elle avait découvert là-bas. 

Et pourtant, elle se rappelle y être allée avec pas mal de préjugés : “La vente à domicile, c’est un business à part, j’étais sûre qu’ils n’allaient pas comprendre mes enjeux”. Elle repart armée de découvertes sur elle : “On était dans notre zone de confort, on n’avait jamais essayé de voir plus loin”, de recettes applicables qui mènent au succès : “On a donné du travail à 40 personnes en 1 an et demi” et forte d’un networking aidant.” Et chaque année, elle y retourne : avec 20 personnes en mars 2020 et 70 personnes en novembre 2020 : “Les exercices changent, j’apprends toujours et grâce à ça, on a développé notre business en digital l’an passé”.

Paulette Devalet est formelle : cela a changé son entreprise mais aussi sa vie personnelle.