Magazine

L'urbex, ou exploration urbaine, consiste à visiter des lieux construits puis abandonnés par l’homme, qu’il s’agisse d’habitations, de vieilles bâtisses, de friches industrielles, de mines, etc. C’est au Canada que cette discipline trouve ses racines modernes, sous l’impulsion de l’explorateur Jeff Chapman (voir "Les origines" ci-contre). C’est à lui que l’on doit la codification de l’urbex, les règles de l’art à respecter. A savoir : ne rien prendre, à part des photos, et ne rien dégrader.

La motivation de ces explorateurs d’un nouveau genre n’est donc ni de démolir, ni de voler mais bien de découvrir et d’observer. Pas question de casser une porte, une fenêtre ou autre pour accéder aux lieux. Sans accès direct, les bons urbexeurs feront demi-tour.

(...)