Huit Belges sur dix jouent au lotto ou grattent régulièrement des tickets à gratter. Et parfois, c'est le pactole ou... une occasion ratée, une catastrophe humaine. Deux artistes, Cécile Hupin et Katherine Longly se lancent dans un projet entre art et sociologie sur ce sujet et ont besoin de vos histoires.

Ce mardi 10 septembre, un super jackpot de 149 millions d'euros est à gagner à l'EuroMillions et cela fait rêver l'Europe entière. Katherine Longly, artiste plasticienne et Cécile Hupin, artiste scénographe n'y coupent pas même si Katherine avoue avoir une préférence pour les jeux à gratter qui apportent ces quelques secondes d'espoir et de suspense qui font son bonheur !

Depuis quelques semaines, les deux artistes se sont lancées dans un projet : récolter des histoires autour de la loterie, des gros lots et s'interroger sur les conséquences sociales et psychologiques d'un gain soudain d'argent, comment cela bouleverse la vie d'un joueur.

Mais elles vont plus loin en voulant aller à la rencontre de ceux qui sont passés à un cheveu de ce fameux gain, de ces libraires qui ont vu un billet qui valait des millions validé chez eux, de ces groupes d'amis qui jouent depuis des années les mêmes numéros jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose : le jackpot ou à l'inverse la catastrophe ! Elles ont ainsi pu rencontrer des membres d'un groupe dont l'un d'entre eux avait pris seul l'initiative de changer les numéros habituels précisément le soir où ils sont enfin sortis...

Entre arts plastiques et sociologie, "Baraka" vise "à dresser un portrait de notre société actuelle au travers de son rapport aux jeux d’argent", expliquent-elles dans leur note d'intention.

Leur travail et leurs interviews se font "sous le couvert de l'anonymat", garantit Katherine Longly. Elles cherchent à avoir toujours plus de matériel, à faire des rencontres autour de cette thématique. Au final, une livre et une exposition rendront compte de ce travail d'enquête, mettant en scène toutes les histoires collectées par le biais de récits, d'installations, de vidéos, de photographies, de sculptures. Ce qui mènera le spectateur à se poser des questions sur son propre rapport à l'argent !

Si vous avez des histoires à ce sujet, avez vécu un rêve ou une mésaventure autour du lotto, des pistes pour rencontrer une personne qui a touché le gros lot ou est passée à côté à cause d'un concours de circonstances fatidique, vous pouvez contacter Katherine Longly par mail à l'adresse suivante : katherine_longly@yahoo.fr

> Plus d'infos sur les travaux de Katherine Longly sur www.katherine-longly.net