Voici les tendances 2017 pour guider les futures mariées dans le choix de la robe de leur rêve. Du belge, mais aussi des créateurs étrangers.

Où trouver sa robe de mariée? La question n'est pas si futile. Des boutiques, il y en a beaucoup (qui a dit que le mariage se portait mal?), de la couture aux grosses enseignes en passant par les plus petits couturiers. Il y en a évidemment pour tous les goûts, de la plus classique à la plus guindée. Mais cette année, la tendance est au romantisme. Exit donc les meringues, la mariée 2017 sera vêtue de dentelles (indémodable), montrera son dos et ses épaules, se la jouera simplicité ou conte de fées avec des robes cintrées, mais gonflées sur le bas.

Si dans le prêt à porter, le décolleté du dos est dans le vent, c'est le cas aussi pour les habits de fêtes. La dentelle reste évidemment la star des mariages, et est davantage mise en valeur en se combinant cette année avec le tulle pour donner un effet aérien et romantique, le tout surmonté du bustier. C'est chic, féerique, élégant et bien loin des robes toutes gonflées des années 1990. Les matières sont donc légères et les bretelles fines s'invitent sur la plupart des robes. Et quand le haut ne plaît pas, ou le bas, la solution de la jupe et du top séparés est carrément tendance. La mariée peut ainsi composer son ensemble comme elle l'imagine et même le dépareiller.

Côté coiffure, c'est le bohème romantique qui l'emporte. Du sophistiqué qui n'en a pas l'air. Les fleurs sont donc indispensables, portées en couronne ou pour orner le chignon ou les tresses voluptueuses. Le maquillage est tout discret, présent pour éclairer le visage, mais complètement naturel.

© Le salon du mariage et de l'art de recevoir

© Montage photo