Et si vous étiez un hipster? Faites le test ultime

Tout le monde l'est, mais personne ne veut l'être: le hipster, ce phénomène de mode censé se démarquer par le fait... qu'il se démarque de la mode, n'en finit pas de prendre de l'ampleur. Pourtant, chacun se renvoie la balle. Une infographie tranchera pour vous: découvrez-la dans ces lignes.

F.D.
Et si vous étiez un hipster? Faites le test ultime
©REPORTERS

Quel est leur but? Grosso modo, être "eux-mêmes". 

Ils disent non à la mode, non aux codes établis, non au conformisme. Les hipsters, c'est çaça ou ça. Ça aurait pu marcher, peut-être même que c'était pas mal au début, mais aujourd'hui, force est de constater que leur anti-conformisme est devenu très conforme. 

Ils sont nombreux, les jeunes et moins jeunes, à arborer fièrement leurs tatouages pseudo-philosophiques, à porter, en extérieur comme en intérieur, leurs bonnets Carharrt et leurs lunettes de soleil au look fifties. À aimer tout ce qui se rapporte au champêtre et tout ce qui a une forme géométrique. 

Pire qu'une mode, une religion, un vrai faux choix de vie. Que le hipster n'assume pas. 

Car c'est bien ça qui fait enrager les anti-hipsters: vous n'entendrez jamais un hipster affirmer qu'il en est un: le reconnaître, ce serait se donner un statut, une appartenance. Et dès lors perdre toute sa substance cool.

Mais les amoureux du triangle et des cerfs ne pourront plus se cacher bien longtemps: le Huffington Post révèle une infographie qui devrait vous permettre, par un simple jeu de questions/réponses, de coincer dans les filets de la vérité tout hipster refusant de s'assumer. Mais attention: et si vous même, vous en étiez un?