Fashion Week : Avant le défilé, c'était déjà le défilé

Fashion Week à Paris : l'élégance et l'allure sont aussi dans la rue... Mais enfin, comment font-elles ces Françaises?

A.V.



Hier, premier jour de la semaine de la mode.
Peut-être et pourtant, dans Paris il ne semble pas y avoir un jour moins mode qu'un autre. Très loin des premiers shows qui se donnent du côté du boulevard Hausmann, rue Saint-Honoré, les filles et les garçons entrent et sortent de chez Colette, le concept store qui se la joue un peu, et pour cause, c'est lui, paraît-il, qui donne le "la" en matière de tendances. Tout le monde y est hyper looké avec un air de pas y toucher.

Comment font-ils, ces gens de la boutique, qui ont l'air d'évoluer dans le portfolio d'un magazine en papier glacé ? Pas de faux pas, pas de fashion faux pas surtout. Mais ce fameux “je ne sais quoi” à la française, dont les étrangers parlent pour évoquer le charme et la touche frenchy.

Chez Chantal Thomass, voisine de "Colette", tout est luxe calme et volupté. Elle a déjeuné d'un croque-monsieur, nous dit-elle, elle est plutôt pressée, mais ne s'empêche pas de papoter une heure en notre compagnie. On cause à batons rompus de culottes et de string, avant de filer travailler tout de noire vêtue, le rouge à lèvres parfaitement dessiné, frange parfaite. Mais enfin ! la Française est-elle toujours une gravure de mode ? Est-elle jamais échevelée ? C'est ce fameux "je-ne-sais-quoi", comme toujours.

On s'éloigne de cette rue fashion, on croit échapper à l'univers de la mode et voilà qu'on se cogne dans la devanture d'un modiste devanture dans laquelle les chapeaux en léopard du soir et les calots en forme de coquets entonnoirs ont l'air tout droit sortis de l'esprit d'Elsa Schiaparelli. Devant nous, des touristes japonaises traînant leur bottines, adulant des Françaises à hauts talons, qui elles-mêmes adulent des chaussures en vitrine.

Et dire qu'on n'a pas encore vu un défilé et pourtant, ça défile Rue Saint-Honoré...





A demain pour la suite des aventures de la fashion week.