La mannequin britannique Nicola Griffin a prêté ses traits à la marque JD Williams.


La beauté n'a pas d'âge et le prouve. Nicola Griffin, 59 ans, a pris la pose pour la nouvelle campagne body positive de la marque JD Williams. Un beau message juste à temps pour la Saint-Valentin.

"J'ai appris à aimer mes imperfections"

C'est à 53 ans que cette maman de deux enfants originaire de Nottingham a été repérée par une agence de mannequins. Son premier coup d'éclat ? Etre devenue la doyenne du célèbre magazine Sports Illustrated en 2016. Trois en plus tard, la voilà donc égérie pour sous-vêtements. Et elle se sent plus belle que jamais. « J'ai adoré ce shooting je me sens vraiment mieux aujourd'hui que durant mes jeunes années. Je m'accepte telle que je suis et j'ai appris à aimer mes imperfections », a-t-elle glissé au Daily Mail

Alors qu'elle approche de la soixantaine, Nicola est heureuse de pouvoir donner aux seniors plus de visibilité dans l'industrie de la mode. « Je ne pense pas que nous soyons assez représentés. Mais c'est un processus très lent. Nous allons de l'avant et j'espère que nous pourrons faire de grands changements », estime-t-elle. « Nous avons besoin de plus de diversité, pour toutes les tailles et tous les âges, sur les podiums et dans les magazines ».