Pour sa nouvelle campagne de lingerie "Perfectly Fit " , Calvin Klein a choisi de sortir légèrement des critères de beauté habituels des mannequins de lingerie. Elle s'entoure notamment de Myla Dalbesio, 27 ans, taille 10, l'équivalent d'un 40/42 en Europe, une mannequin "plus size" selon les définitions de l'industrie de la mode.

© Calvin Klein

© Calvin Klein

Ce qui a provoqué l'ire des médias et des internautes.

Myla Dalbesio, qui se décrit comme une femme "in between" (en français, "entre les deux") s'est expliquée au Elle US : “Je ne suis pas la femme la plus grosse du marché, mais je le suis en tout cas plus que toutes celles avec lesquelles Calvin Klein a travaillé auparavant."

"Calvin Klein m'a engagée comme n'importe qui d'autres : il n'y a pas de distinction, ni de section spécifique "plus size","poursuit celle qui pose aux côté des égéries célèbres Lara Stone ou JiHye Park.

Face à la polémique, la marque a également tenu à préciser :

"Notre campagne a pour but de célébrer les besoins des femmes dans toute leur diversité. Ces  images ont pour objectif de communiquer que notre collection est disponible pour toutes les silhouettes, qu'importe leur taille". Tiens, tiens, ça nous rappelle le slogan d'une autre marque de lingerie...