Cette paire de sneakers signée Golden Goose ne passe pas du tout sur les réseaux sociaux.


Avec leur cuir sale et fatigué, et leur ruban adhésif sur le devant, on les jetterait bien à la poubelle. Pourtant, ces baskets neuves de la marque Golden Goose sont bien disponibles sur le site Nordstrom. « En cuir vieilli, cette sneaker propose un look rétro avec son étoile sur le flanc et grunge avec ses détails usés », peut-on y lire, précise BFM TV. Le problème ? Elles coûtent… 450 euros.

D'ugly chic à bad buzz

Choquée, la comédienne américaine Christine Sydelko a attiré l'attention sur cette pièce « ugly chic » dans un tweet publié le 10 septembre. « Il y a des gens dans le monde qui portent des sacs en plastique en guise de chaussures parce qu'ils n'ont pas les moyens de s'en offrir, et ces choses hideuses vendues 500 dollars par l'industrie de la mode sont tellement stupides que ça me met hors de moi », écrit-elle. Un message « liké » plus de 50 000 fois à ce jour. Pour d'autres, ces baskets « raillent la pauvreté ». 

Ce qui est sûr, c'est que le bad buzz a fonctionné puisque le modèle est déjà sold-out. Qui aurait pensé que l’extrême pauvreté serait le nouveau chic ?