Mode et beauté

Autrefois cachées par des couches de fond de teint ou gommées des shooting photos, cette particularité physique est plus que jamais tendance. Au point que certains s'en font tatouer.


Pour sa dernière campagne publicitaire, la marque de lingerie française Chantelle a choisi la jeune mannequin Teyha Elam. Un excellent choix. Déjà parce que cette nouvelle égérie a un corps harmonieux, avec des formes, mais aussi parce qu’elle est une beauté singulière.


Le visage de Teyha Elam est parsemé de taches de rousseurs. Sur son front, ses joues, son menton, sa particularité physique saute aux yeux. Elle fait même partie de l’identité de son compte Instagram.


Apparentées à l'été, les taches de rousseur apparaissent et ressortent plus facilement avec les rayons du soleil. Des célébrités en ont fait un atout beauté comme Meghan Markle, Emma Watson ou Julianne Moore. Certaines, plus envieuses, ont décidé de s'en faire tatouer. C'est le cas de Nabilla au mois de novembre dernier.

Les tutos fleurissent sur Internet. Les Youtubeuses y vont de leurs petits conseils pour obtenir des tâches de rousseur plus vraies que nature. Avec des risques à la clé. Même les professionnelles peuvent avoir de mauvaises surprises. C’est le cas de Naomi Jon. Pourtant habituée à se dessiner de fausses tâches de rousseur, cette Allemande a voulu tester un nouveau produit au henné semi-permanent. Le résultat a viré au drame.

Le business des fausses taches de rousseur a de beaux jours devant lui. La preuve avec la marque américaine Freck. L'enseigne a imaginé des produits dédiés aux fausses taches de rousseur. Son best seller est le Freck OG à 19 euros composé d'un petit pinceau fin et pointu. Un produit de maquillage petit, pratique et pas trop onéreux, idéal pour céder aux sirènes des taches de rousseur.