De la combinaison de Serena Williams aux collections unisexe en passant par les looks de Céline Dion, retour sur les temps forts de la mode en 2018.


La combinaison de Serena Williams

“Je me sens comme une princesse guerrière, j’ai toujours voulu être une super-héroïne”. Voici les mots prononcés en mai dernier par la championne de tennis Serena Williams à propos de sa tenue portée à Roland-Garros.

De retour sur le circuit après son accouchement en septembre 2017, l’Américaine de 37 ans était loin de s'imaginer que sa combinaison noire bordée d’une ceinture rouge allait faire grand bruit.

Le Président de la Fédération Française de Tennis, Bernard Giudicelli, a critiqué cette tenue prévue pour améliorer la circulation sanguine de la sportive : “ Je crois qu'on est parfois allé trop loin. La combinaison de Serena cette année, par exemple, ça ne sera plus accepté.”

© REPORTERS

La sportive a reçu de nombreux soutiens à commencer par son équipementier Nike, avec ce tweet bien senti : “Vous pouvez prendre les costumes des superhéros, mais vous ne pouvez pas prendre leurs superpouvoirs”. Tout est dit.



La robe de mariée de Meghan Markle

Ce fut le mariage de l’année. Le 19 mai dernier, Meghan Markle et le Prince Harry se sont dits oui à la Chapelle Saint-Georges, au Royaume-Uni.

Un mariage sous le signe de la modernité, de l’amour bien sûr et de l’élégance, à commencer par la sublime robe de la mariée. Simple, raffinée, la robe signée Givenchy, entièrement en soie, se distingue par son col bateau, sa coupe près du corps et ses manches trois quarts. Elle était accompagnée d’un voile de cinq mètres de long, où étaient brodées des fleurs en référence aux 53 pays du Commonwealth. Meghan Markle avait ajouté un pavot de Californie, où elle a vu le jour.

© REPORTERS


La montée en puissance du body positive

Se sentir bien dans son corps, épanoui, peu importe sa taille, son poids, sa couleur de peau, tel est le message du body positive. En 2018, ce mouvement a encore gagné en puissance. Sur les réseaux sociaux, des actions ont été menées pour encourager les femmes à s’accepter peu importe les codes, les normes imposées par la société, à l’image du #objectifbikinifermetagueule lancé par l’humoriste française Laura Calu au mois d’avril.


Un mouvement que certaines marques ont décidé de ne pas suivre comme Victoria’s Secret où les mannequins ont le même physique filiforme. Des rassemblements ont d’ailleurs été organisés devant certaines boutiques pour que la marque revoit ses critères pour la sélection de ses mannequins.



Les marques continuent de s'engager contre l'utilisation de la fourrure animale...

La défense de la cause animale continue de gagner du terrain dans l’univers de la mode. Cette année, de nouvelles marques et personnalités ont décidé de ne plus utiliser la fourrure animale pour la confection de leurs pièces. Parmi eux, Jean-Paul Gaultier, le couturier français a annoncé la nouvelle sur le plateau de Bonsoir ! diffusé sur Canal + en novembre.


Au mois de mars dernier, c’est la maison Versace qui décidait de bannir la fourrure animale de ses collections. Sa directrice artistique Donatella Versace déclarait à ce sujet dans les colonnes du magazine The Economist 1843 : “La fourrure ? Je n’en veux pas. Versace ne veut pas tuer des animaux pour faire de la mode ». Gaultier et Versace, deux grands noms qui viennent rejoindre Gucci, Armani ou encore Ralph Lauren. La liste commence à s’allonger.


...et contre le réchauffement climatique

A l’instar de la cause animale, les marques s’engagent aussi pour défendre l’environnement. Du 3 au 14 décembre s’est tenue la COP24, soit la 24ème conférence des Nations Unies sur le climat à Katowice, en Pologne.

A cette occasion, un grand cap a été franchi dans le monde de la mode. De grandes marques de prêt-à-porter comme Adidas, H&M ou Burberry se sont engagées à réduire leurs émissions de gaz-à-effet de serre de 30% d’ici à 2030. Comment ? En utilisant des matériaux durables et écologiques ou en ayant recours à l’économie circulaire par exemple.

Impliquée depuis des années dans la lutte contre le réchauffement climatique, la styliste Stella McCartney s’est félicitée de cet engagement : “Le changement climatique est sans aucun doute le défi le plus important de notre époque. Il touche et touchera tout le monde sur cette planète et notre futur”.


Les incroyables looks de Céline Dion

Céline Dion est une grande chanteuse. Cette année 2018 a démontré qu’elle est aussi une véritable fashionista. L’artiste de 50 ans a sorti plus d’une fois le grand jeu dans le choix de ses tenues. En juillet, elle faisait sensation dans son ensemble rose de la tête aux pieds.

Avant de revêtir un élégant tailleur jaune quelques semaines plus tard.


Le 10 décembre, Céline Dion nous présentait son total look noir avec une robe en cuir et des cuissardes à franges. On a hâte d’être en 2019 pour découvrir ses nouvelles tenues.



Les collections unisexe

Le 1er octobre, ASOS présentait sa collection ASOS Collusion. Sa particularité ? Elle est unisexe. Les hommes comme les femmes peuvent porter les mêmes vêtements. Parmi eux, des t-shirt noir et blanc amples à partir de 6,99€, des écharpes roses à 13,99€ ou encore des pulls quadrillés avec différents blocs de couleurs à 41,99€ . ASOS Collusion est avant tout destinée à la génération Z, c’est-à-dire les 16-24 ans. Et bonne nouvelle, cette collection est travaillée à partir de matières non animales.


Une autre marque va elle aussi prochainement lancer sa première collection unisexe : H&M. L’enseigne a travaillé avec la marque suédoise Eytys. La mise en vente est prévue pour le 24 janvier 2019. Les vêtements seront dans un style streetwear avec des vêtements, chaussures et accessoires pour adultes et enfants.