Racines blanches, cheveux hirsutes, pointes desséchées : certaines se sentent mal dans leur cheveux. Nos conseils à appliquer et les exemples... à ne pas suivre !

On a parlé des cheveux des hommes dans cet article. Côté chevelure féminine, il y a beaucoup de diversité, les femmes ne sont pas toutes logées à la même enseigne, loin s'en faut : entre une jeune chevelure frisée longue et une coupe courte colorée, on sait qui est en train de soufffrir le plus devant le miroir de sa salle de bain ! Mais on a toutes eu (ou on aura toutes) des "bad hair days" qui nous mettent de mauvaise humeur, c'est humain.

Alors voici les questions que l'on peut se poser et les réponses des coiffeurs.

Puis-je faire une coloration moi-même ?

Evidemment et ce n'est pas un scoop, beaucoup de femmes font leur colo elles-mêmes ou alternent entre teinture pro et soin maison. Pour celles qui n'ont pas l'habitude, il faut juste savoir quel numéro de coloration prendre. Le mieux est alors de téléphoner à votre coiffeur qui vous le dira.

On vous conseille en cette période de choisir une coloration semi-permanente (Olia de Garnier, Casting Creme Gloss de l'Oréal, Schwarzkopf) qui s'estompe au fil des shampooings entre 6 à 8 semaines. Elles couvrent les cheveux blancs et apportent du glossy et de la brillance aux cheveux. Les colorations permanentes durent dans le temps et apportent plus de brillance et de soins mais si vous tapez à côté... cela restera sur les longueurs longtemps !

Vous agissez en franc-tireur ? Première étape: choisir sa couleur. Analysez la couleur de vos racines, et surtout pas de vos pointes, à la lumière du jour et comparez-la aux couleurs du nuancier qui présente dix niveaux allant du plus foncé au plus clair. Le niveau 1 correspond aux cheveux noirs, le 10 au blond clair. De manière générale, veillez à ne pas choisir une teinte trop foncée ou trop claire (maximum 2 à 3 niveaux de différence). Gardez à l’esprit que, sur les cheveux clairs, le résultat est parfois plus prononcé. Si vous hésitez entre deux couleurs, optez toujours pour la plus claire, explique-t-on chez L'Oréal. On attend au moins 48h après le shampooing pour s'y mettre pour que le produit accroche mieux.

© DR

Suivez les conseils pour bien appliquer de la coiffeuse et coloriste Ania.

Les produits des grandes surfaces "cartonnent" davantage les cheveux, mieux vaut penser à faire des masques et des soins hydratants au moins chaque semaine. Le mieux est même de les faire poser longtemps dans un sac plastique pour que les fibres s'imprègnent bien. Cheveux tout légers après le shampooing garantis !

Le henné ?

Cette poudre se trouve facilement en boutique bio, de même que les autres colorations aux pigments naturels qui ne couvrent pas les cheveux blancs mais leur donnent un joli reflet qui s'estompe (assez rapidement cela dit). L'avantage : cela n'alourdit pas le cheveu mais le gaine et l'allège. L'inconvénient : les reflets tirent souvent vers les couleurs chaudes et donc vers le "roux" : celles qui préfèrent les couleurs froides doivent bien lire les indications.

Et sans coloration, que faire ?

SI vous avez de légères repousses de cheveux gris et que vous ne voulez pas passer par la case colo, il existe des sprays colorés qui camouflent en quelques pschitt, à appliquer comme un shampooing sec. Exemple : Le Magic Retouch de L’Oréal Paris qui existe en 9 couleurs, s'achète en grande surface et coûte environ 10 euros. Pour plus de précision, on peut aussi prendre son corollaire, le Magic Retouch Precision. Attention, ces produits apportent une texture pas spécialement agréable aux cheveux, même s'ils sont convaincants côté coloration, ne les utilisez pas après chaque shampooing.

Autre astuce naturelle : donner du volume à ses cheveux, "Plus vos cheveux auront du volume, moins vos racines se verront. Utilisez un fer à boucler pour réaliser un wavy hair, changez votre ligne de côté ou prenez le temps de réaliser un brushing en crêpant légèrement vos racines au peigne fin. Le mouvement reflétera la lumière différemment sur le cuir chevelu et donnera l’impression que vous avez opté volontairement pour un tie-and-dye. Facile.

Et quand on n'en peut plus, on attache un foulard, on retrouve une casquette et on réinvente son style.

La décoloration

Sur cheveux courts, c'est faisable mais avec mille précautions à lire ici.

Dans quel cas ne rien faire...

Quand on a deux mains "gauches", on prend son mal en patience ! Et vraiment, tous les coiffeurs le disent : attention pour les blondes et les balayages ! Ce sont des couleurs beaucoup plus techniques et le risque est assez grand se retrouver avec des cheveux jaune-orange ou de les abîmer pour de bon avec une décoloration maison.

Se couper les cheveux soi-même, c'est simple ?

On s'en doute, non ce n'est pas simple. Mais vous pouvez raccourcir une frange assez simplement en suivant ce tuto.


Ou rafraîchir les pointes avec cette technique qui floute en effilant. On doit tenir les ciseaux quasi à la verticale. Mais attention, mieux vaut que vos ciseaux soient bien aiguisés.


Se faire une frange, oui, non ?

La question à se poser c'est : est-ce bien le moment ? Mais si vous êtes lancée pour changer quelque chose, alors faites attention à ça :

© DR

Pour rafraîchir sa frange, vous pouvez suivre les conseils de Linda Shalabi, ambassadrice Authentic Beauty Concept et hairstylist basée à New York, qui a publié une vidéo. Le truc à lui piquer aussi : appliquer le produit Nymph Salt Spray sur ses cheveux essorés, un spray permet de créer des beach waves sans effort et qui hydrate grâce à l'huile de ricin hydrogénée qu'il contient.


Prendre soin de ses cheveux crépus

On aime aussi la masterclass de Nicole Pembrook pour offrir du naturel aux cheveux des femmes noires.