Mode et beauté

Le Brooklyn Museum de New York va organiser à partir de cet été une grande rétrospective de l'oeuvre du couturier français Pierre Cardin, qui insistera sur son caractère avant-gardiste et son influence au-delà de la mode.


L'exposition, organisée chronologiquement, doit présenter 170 objets depuis les années 1950 à nos jours, notamment des pièces de haute couture et de prêt-à-porter mais aussi des accessoires, des photos ou des films, a annoncé mercredi le musée dans un communiqué. Elle doit se dérouler du 20 juillet au 5 janvier 2020.

Eloge d'un "pionnier"

"Au Brooklyn Museum, nous voulons raconter des histoires de pionniers venus de l'ensemble du monde des arts, et c'est exactement ce qu'est Pierre Cardin", a déclaré Anne Pasternark, directrice de l'institution, citée dans le communiqué. "Son approche de la mode et des affaires tournée vers l'avenir a, en permanence, créé de nouvelles tendances et de nouvelles pratiques dans son domaine", a-t-elle ajouté, "ce qui en fait un des designers les plus influents de sa génération." Une porte-parole du musée a indiqué à l'AFP que l'institution avait été en contact avec Pierre Cardin lui-même lors de la préparation de l'exposition.

Futuriste et audacieux

Le créateur français est connu pour sa fascination pour l'espace et le futur, très ancrée dans les années 1960 et 1970, incarnée par sa robe Cosmos ou ses justaucorps rayés sous des jupes à lanières. "Le vêtement que je préfère est celui que j'invente pour une vie qui n'existe pas encore, le monde de demain", disait-il dans le livre "Pierre Cardin" de son proche collaborateur Jean-Pascal Hesse, publié en 2017. L'audace de ses coupes, souvent radicales et parfois géométriques, résolument modernistes, auront marqué des générations de stylistes.

© EPA

© EPA

Entré en 1946 chez Christian Dior, il a contribué à la naissance du New Look qui a révolutionné la mode d'après-guerre. Il crée sa propre maison en 1950 et se fait rapidement un nom. Brillant homme d'affaires, il crée un empire, qu'il étend à de nombreux pays asiatiques, notamment la Chine, en s'appuyant sur ses créations mais aussi sur une série impressionnante de produits sous licence.

© EPA

© EPA

A travers divers objets et illustrations, l'exposition s'attachera à montrer l'influence qu'a eu Pierre Cardin au-delà de la mode, du mobilier au design industriel. A 96 ans, Pierre Cardin demeure actif et supervise toujours le travail des équipes de sa maison.