Mode et beauté La mode prend du galon dans le monde des enchères. La récente vente du créateur belge Martin Margiela a dépassé toutes les attentes. S’agit-il d’une nouvelle bulle de spéculation ? Entretien Aurore Vaucelle Envoyée spéciale à Paris

Le département Hermès vintage&Fashion Arts d’Artcurial, maison de vente parisienne, est né il y a trois ans. À un moment où le marché a commencé à s’intéresser au luxe et à la mode. Pénélope Blanckaert, responsable du département en question, nous raconte : "J’avais un cabinet d’expertise en mode, il y a dix ans déjà. On faisait des ventes de mode avec Artcurial, mais il n’y avait pas de département dédié. Ce qui existait historiquement, par contre, c’était les ventes Hermès, département à part entière. Et puis, il y a trois ans, est né le département Fashion Art, et Hermès Vintage."

Les enchères de mode, c’est tout sauf un feu de paille dans le milieu des enchères ?

Quand j’ai démarré les ventes aux enchères de mode, ce n’était pas du tout la même configuration.(...)