On l’appelle la "Spider Dress". Curieux nom pour une non moins curieuse robe arborant comme des pattes d’araignée mobiles. Elle a été créée par la designer néerlandaise Anouk Wipprecht qui a usé pour la réaliser de techniques et de composants généralement réservés à la robotique. 

Son concept de "fashion-tech" utilise des puces fabriquées par géant des microprocesseurs Intel. Cette robe réagit immédiatement lorsque quelqu’un s’approche de celle qui la porte, mesure la réaction émotionnelle de celle-ci et se manifeste ensuite via ses excroissances mobiles. 

"Anouk s’est associée à Intel pour collaborer à des projets qui encouragent les technologies novatrices en matière de vêtements et d’accessoires connectés, qui vont au-delà des bracelets et des lunettes", explique-t-on chez Intel. Les éléments de la Spider Dress ont été imprimés en 3D avec l’aide de l’entreprise louvaniste Materialise. "Intel et Anouk entendent montrer que vêtements intelligents, robotique et mode se combinent à merveille"… Cela se discute !