Mode et beauté C’est la fête qui fait accourir le plus de monde après Noël dans les parfumeries.

La fête des mères et le parfum, c’est une combinaisaon gagnante. La mémoire olfactive joue à plein et souvent, on oublie jamais le parfum qu’utilisait sa maman quand on était petit. Alors lui offrir un flacon de son parfum préféré, c’est penser à un cadeau avec finalement un supplément d’âme. Qui a l’avantage en plus d’être facile à se procurer ! Tanguy De Ripainsel, General Manager de Planet Parfum confirme : " La fête des mères pour nos parfumeries c’est clairement un des moments les plus importants de l’année. Il y a Noël et ensuite, c’est la fête des mères."

Côté chiffres de vente, les jeux ne sont pas encore faits car la majorité des achats se font en dernière minute, entre vendredi et samedi ! De même, côté choix des clients, c’est plutôt variable selon les années, " cela dépend pas mal des coffrets mis en avant dans les magasins et donc de ce que souhaitent mettre en avant les marques " .

Cela dit, les classiques de la parfumerie continuent de parler à la clientèle de Planet Parfum : " Je dirais que La vie est belle de Lancôme, J’adore de Dior et Coco Mademoiselle de Chanel plaisent toujours autant ", estime le directeur général. Le parfum mis en avant dans les Planet Parfum du pays cette année c’est "Dans Ma Bulle" de Carven. " Le parfum a beaucoup évolué ces dernières années. Avant, c’était un sillage, une signature, aujourd’hui c’est plus un doudou, une protection pour celle ou celui qui le porte. "Dans Ma Bulle" montre bien cela et c’est un parfum printanier et frais, en accord avec la saison. "

Le distributeur de produits cosmétiques et de parfumerie belge voit aussi émerger une demande de parfums plus anciens et encore plus "classiques" comme Paris d’Yves Saint Laurent ou encore L’Air du Temps de Nina Ricci. Ce sont clairement des parfums portés par des mamans devenues aujourd’hui grands-mères. " Il y a beaucoup d’émotionnel dans le choix d’un parfum et montrer que l’on se souvient du parfum de l’autre, c’est dire en quelque sorte qu’on l’aime ", avance Tanguy de Ripainsel.

C’est d’ailleurs tout l’objet de l’opération Pocket Moments lancée par la chaîne de parfumerie et de cosmétiques en 2017 : montrer que le parfum, c’est avant tout une affaire d’émotions, de mémoire olfactive, qui nous renvoient en une fragrance, 20 ans en arrière !

Elle a ainsi collecté plusieurs milliers de souvenirs se rapportant à un parfum ou à un produit de beauté. Se rendant compte très vite que la plupart des souvenirs se rapportaient à une mère ou à un père. Résultat, ces petits textes inspirants sont à lire sur le site et chacun peut participer en partageant son souvenir chaleureux.