Le salut fashion passe par le vide. Voici ce dont on peut se passer en ce début d'année pour y voir plus clair dans ses armoires et s'habiller plus facilement le matin.


En janvier, ce sont les soldes, l'occasion évidemment de remplir un peu plus sa garde-robes mais aussi le bon moment pour la ranger, l'organiser et la libérer de tout ce que l'on a accumulé et qui nous empêche, le matin, de pouvoir avoir une vraie vision de ses vêtements et de ce que l'on peut porter.

Franchement, vous n'avez pas l'impression de porter toujours la même chose ? Ou de passer votre temps à vous dire que vous n'avez rien à vous mettre ? Ou de focaliser sur un vêtement que vous voulez porter mais que finalement vous ne mettez jamais faute de concordance avec le reste de votre dressing ?

Le salut passe par le vide : en se débarrassant de ce que l'on croit que l'on va mettre, reste ce que l'on porte vraiment. On voit mieux alors ce que l'on peut acquérir pour jouer la complémentarité, le mix&match ou encore accessoiriser pour donner plusieurs looks à une même pièce (et comme ce sont les soldes, la boucle est bouclée) !

Trop peur de vous débarrasser de "vos" affaires  ? Faites tout de même l'expérience en stockant ailleurs tout ce dont vous n'êtes absolument pas convaincue dans vos armoires. Juste pour voir. Juste pour être sûre. On parie que les sacs accumulés ne réinvestiront plus jamais votre garde-robes !

Ce que vous ne porterez plus fera le bonheur des Petits Riens ou d'Oxfam Solidarité...


Les vieux pulls doudou

© DR

Ceux dans lesquels vous sautez le matin sans vous poser de questions quand il fait froid et noir dehors : sweaters un peu déformés, pulls en laine qui boulochent. Une fois arrivée au bureau, tout de suite, vous êtes moins à l'aise. Vous en gardez un ou deux que vous mettez dans une partie "week-end" de votre garde-robes.

>> On remplace par une veste noire de bonne coupe à porter au-dessus... de tout et qui donne du style


Les très hauts talons

© DR

Ces stilettos, vous les vouliez et finalement, ils étaient même plutôt confortables... avant d'avoir marché ne serait-ce que 30 minutes avec. Les chaussures à très hauts talons ne sont pas faites pour la vie active. Et elles utilisent de la place inutilement.

>> On remplace par des boots à talons bien plus confo pour toute la journée ou une chaussure plate qui affine la jambe (oui, ça existe)


Le legging

© DR

Pas tous mais celui qui poche, même si vous le lavez. Non, ça n'est pas parce que vous l'aimez qu'il affine votre silhouette. Il a plus de deux ans, hop on s'en débarrasse.

>> Vous rachetez le même en mieux fabriqué avec des matières techniques qui donnent un effet push-up au niveau des fesses et vous voilà repartie pour des mois de style !


Le T-shirt trop ou trop peu utilisé

© DR

Celui à message pour faire cool n'est jamais sorti du placard, vous n'osez pas, le blanc n'est plus très blanc, celui avec un col mi-rond mi-V ne vous met pas en valeur, le rose est has-been, le vert vous fait un teint de navet et ce petit là-bas, ni crop, ni top ? On continue ?

>> Gardez ceux qui vous vont parfaitement bien au premier coup d'oeil. Une hésitation ? Panier !


Le sac rapé, déformé ou too much

© DR

Alerte ! Cela ruine un style ! Il faut savoir jeter un oeil critique et "extérieur" sur ses accessoires et notamment les sacs qu'on oublie de regarder, tant ils nous semble faire partie de notre quotidien...

>> On économise pour investir dans une belle pièce comme chez Lilu, plutôt que d'en acheter quatre sur une année.


La pièce de créateur obtenue à un prix défiant toute concurrence

© DR

Grâce à la magie des collaborations H&M par exemple ou parce qu'une copine avait un plan pour une vente incroyable chez Natan. Sauf que le jaune met en valeur votre carnation rosée, que la forme vous boudine un peu les bras. Alors oui, c'était 50€ au lieu de 800€ mais non, cela ne vous va quand même pas.

>> Less is more dans ces cas-là, choisissez la pièce la plus "classique" proposée.


Le jeans trop déchiré

© DR
Over ! Un petit accroc passe encore mais un trou qui laisse apparaître tout un pan de cuisse ne fera jamais classy. Ja-mais.


La tenue d'executive woman

© DR

Que vous voulez sortir à chaque fois que vous avez un rendez-vous important : pantalon ligné, veste tweedée, chemise blanche, derbies lacés. Sur papier, c'est nickel et ça peut toujours servir et puis à l'époque, vous aviez investi un paquet pour faire impression/sensation. Sauf que cela fait 10 ans que c'est planqué dans l'armoire, que la mode a changé et... votre corps aussi. Résultat : ça vous fagote plutôt que cela vous arrange et vous le savez au fond de vous. Hop, on dégage !

>> Votre tenue préférée pimpée vous rendra plus radieuse qu'un tailleur jupe ou pantalon acheté pour l'entretien d'embauche d'il y a 10 ans.


La robe courte et ample

© DR

C'est bien simple, vous pensiez la mettre tous les jours. Tellement sûre de vous que tous les trois ou quatre mois, vous en achetez une autre... Mais quand vous la passez, il y a ce je-ne-sais-quoi qui ne met pas vos jambes en valeur. Et puis ça fait lampe de chevet. Et la petite ceinture intégrée vous empêche de la recycler en top et le col, on en parle du col ? Dehors.

>> A la place, on pense à une robe plus structurée, au-dessus du genou, notamment avec des poches qui permettent directement de vous donner une attitude.


Les chaussettes orphelines

© DR

Non, elles ne retrouverons plus jamais leur douce moitié. Et si vous voulez marier ensemble vos chaussettes seules, elles vous le feront payer en n'ayant pas le même noir ou le même gris.

>> Réapprenez le bonheur d'avoir des chaussettes impec !


Le pantalon taille basse

© DR

Il vous fait une jolie silhouette, c'est un fait. Maisuniquement devant votre miroir, sans bouger d'un iota. Sinon, hop, voici un bourrelet qui dépasse, votre culotte qui vous rentre dans les fesses et ce ventre qui ne cesse de repasser au-dessus de la ceinture.

>> Vous savez qu'on fait les mêmes en taille haute maintenant ?


L'imprimé super-coloré

© DR

Dans l'armoire, on ne peut pas passer à côté : vos yeux ne cessent de se caler dessus, vous empêchant de voir ce qu'il y a d'autre ! Mais cette veste/ce gilet/cette chemise/cette jupe ne va avec rien d'autre que votre folie de l'avoir acheté un jour de soleil et de très bonne humeur.

>> votre dressing débarrassé de cette pièce phare (dans le sens littéral du terme) va vous apparaître sous un nouveau jour


Les souvenirs de vacances

© DR

Ah cette paire de bottes en vrai cuir naturel, ce petit chapeau charmant qui vous fait l'air coquin, ce t-shirt bleeched, ce chemisier brodé ou ce jupon vaporeux. Une fois dans la vraie vie, il y a TOUJOURS un truc qui coince avec les achats de vacances. Et m...


La paillette colorée qui pique

© DR

Ressembler à une boule à facettes, très peu pour vous, vous vous étiez dit que vous calmeriez le jeu en portant du noir avec votre top à paillettes. Mais rien à faire, il y a son côté 31 décembre qui ressort à chaque fois. Et puis, ça pique sous les bras les sequins, avouez !


Les robes et les tops moulants

© DR

Oui, Victoria Beckham qui est très pointue en matière de mode en a portées. Mais c'était avant. Et se bagarrer sans arrêt contre des petits bourelets disgracieux, c'est pénible quand même, non ?


Les chemises à problèmes

© DR

Les chemises auxquelles il manque un bouton ou dont le col ne vous satisfait pas ou tellement ample que vous avez l'air de sauter en parachute, avec des imprimés qui vous font virer le teint, des carreaux qui vont mieux à un bucheron qu'à vous : elle ont beau être pas mal à voir "comme ça", rien n'y fait vous ne la mettez pas ! Et si vous vous demandiez pourquoi tout en la dépendant du cintre pour ne jamais la remettre?


Alors, voici la moitié de votre penderie vidée ? Elle est pas belle la vie ?