Le monde de la mode s'ouvre petit à petit à d'autres visages. Fébrilement, mais progressivement, certaines enseignes mettent en avant des profils qui ne répondent pas tout à fait aux codes bien établis du milieu. C'est ainsi qu'on retrouve de plus en plus de mannequins au physique éloigné de la brindille, des femmes plus âgées, des modèles au handicap physique visible, etc. Voilà qu'aujourd'hui, une jeune fille de 18 ans atteinte du syndrome de Down fait tout pour révolutionner ce cercle encore très fermé.

© madelinesmodelling Facebook

Déterminée, la jeune Australienne qui adore être au centre de toutes les attentions, compte bien réaliser son rêve: devenir mannequin. Avec beaucoup de volonté et l'aide de sa maman qui l'adore, elle diffuse ses premiers clichés très prometteurs. Sa mission: changer la perception des gens à propos du syndrome de Down. Parce que beaucoup de personnes pensent à tort que les trisomiques sont peu intelligents ou sont incapables de réussir dans la vie. "Je me souviens avoir entendu des remarques mesquines lorsque je me promenais en rue avec Madeline alors qu'elle était bébé. Des gens m'ont même dit que je ferais mieux de ne pas la montrer en public" explique sa mère. "Donnez-leur une chance et vous serez récompensé au-delà de vos plus grandes attentes", ajoute-t-elle.

© madelinesmodelling Facebook

Cet objectif d'être mannequin, Madeline le poursuit depuis un an. Elle a décidé de reprendre sa vie en main et de se remettre en forme, elle qui a toujours lutté avec les problèmes de poids liés à cette maladie génétique. Après des heures d'entraînements intensifs (danse, natation, gymnastique, basket-ball), elle a perdu près de 18 kilos. "Il y a 14 mois, j'étais en surpoids et j'ai décidé que je devais changer mon style de vie et mes habitudes alimentaires pour être en bonne santé", confie-t-elle au Daily Mail. La jeune femme se rendra d'ailleurs à Los Angeles en juillet pour participer à une compétition de danse.

Enthousiaste à chaque séance de photos, très portée sur la mode, Madeline est le petit trésor de sa maman qui confie qu'elle a de la peine pour les personnes qui disent être tristes pour elle d'avoir dû élever un enfant trisomique. Elle explique que ces gens ne pourront jamais comprendre l'amour inconditionnel qu'apportent les enfants avec des besoins particuliers. "Je pense qu'il est temps que les gens réalisent que les personnes atteintes du syndrome de Down peuvent être belles et sexy et qu'elles doivent aussi être célébrées", conclut-elle.