Stress, fatigue, courbatures, douleurs diffuses, moral en berne, cheveux mous... ça vous dit quelque chose ? Evidemment... et souvent, ces maux et ces petites (ou plus grandes) souffrances s'inscrivent dans le corps. Souvent dans le dos, parfois dans la tête avec des migraines et toujours dans le ventre, d'une manière ou d'une autre. C'est le centre des émotions de notre corps.

Le ventre cet inconnu 

Bien des livres (dont le célèbre « Charme discret de l'intestin » de Giulia Enders) ont été écrits sur les intestins, l'estomac et tous les organes internes. Pourtant, le ventre reste cet inconnu, mystérieux et souvent problématique. « C'est une partie du corps qui n'est pas protégée par le squelette ; une partie intime et on est encore un peu frileux à l'idée de l'exposer », constate Alice Bourguignon, Spa Manager du Spa Cinq Monde au Dolce La Hulpe. Pour tout dire, dans nos sociétés occidentales, on fait plutôt tout pour l'oublier et qu'il se fasse oublier ! C'est tout l'inverse dans les médecines traditionnelles. Parce que que nos viscères sont le lieu de bien des transformations vitales. Composé de centaines de millions de neurones connec­tés dans les parois de notre tube diges­tif, le ventre est clairement notre deuxième cerveau.

Entretenir le feu 

Et c'est bien pour cela qu'un massage profond de la zone fait un bien fou, en détendant notamment le plexus solaire et tous les organes internes du ventre. « Dans la médecine ayurvédique, le ventre est au centre des préoccupations, c'est lui qui va aider à lutter contre nos déséquilibres vitaux. En ayurveda, le ventre, c'est le « feu » qu'il faut entretenir », précise Alice Bourguignon.

S'inspirant de l'ayurveda, créatrice des protocoles de soins de la marque Nathalie Poiroux a donc mis au point un massage ciblant cette zone : le soin Massage Détox Udarabhyanga, une nouveauté du spa Cinq Mondes "qui permet d’une part, de dégonfler le ventre, d’éliminer les toxines et d’améliorer les fonctionnements de ses composants vitaux, et d’autre part, de réduire le stress et la fatigue mentale ».

Le principe ? 

Un massage du dos pour le relâchement, la mise en confiance. Ensuite, la praticienne vous demande de prendre des respirations profondes, yogiques (en gonflant ventre, poumon puis diaphragme). Votre ventre est prêt à recevoir un massage draînant, des enveloppements détoxifiants à la farine de pois chiche et au gingembre qui stimulent, détendent. « Le but, c'est de relancer tous le process et de stimuler les organes internes : foie, rate, estomac, côlon ». Et parce que le massage est « un vrai moment pour soi dans une vie hyperactive, on pratique un massage relaxant mais tonique du cuir chevelu et de la nuque », énumère Alice Bourguignon. Un bonheur qui permet le fameux « lâcher prise » ! Finalement, la praticienne stimule la circulation sanguine avec un massage tonifiant des jambes et des pieds pour finir en légèreté.

Le résultat ? 

C'est un soin tonique, on sent que l'on travaille sur nos énergies vitales. Le ventre se laisse aller, gargouille (c'est le jeu et la masseuse en a parlé avant pour détendre l'atmosphère : plus il fait du bruit, plus ça fonctionne en quelque sorte!). On en sort 50 minutes plus tard, avec un ventre léger comme une plume et des jambes décontractées, ce qui est un sentiment finalement rare ! Et que l'on a envie de garder le plus longtemps possible.

>> 50 min, 100€. Spa Cinq Mondes Dolce La Hulpe. Rés.