Même en confinement, les coups de soleil ont été nombreux : faites attention à votre peau.

Le confinement n'empêche pas d'être en contact avec le soleil qui nous réchauffe généreusement depuis ce dimanche. Dans un jardin, sur une terrasse, par la fenêtre, lors d'une promenade de santé, nous étions nombreux à nous exposer à ses rayons avec gourmandise, enfants comme adultes.

Résultat : les érythèmes solaires ont fleuri... Or, le soleil de printemps bien que moins "fort" peut être dangereux pour la peau car celle-ci n’est plus habituée à l’exposition et elle est beaucoup plus vulnérable aux coups de soleil. Et l'on n'y fait pas attention, impatients que l'on est de rechercher la douceur réchauffante du soleil. Voici donc venu le temps de sortir sa crème solaire 30 ou 50 pour le visage (ou corps si vous n'avez plus que celle-ci : les tubes sont applicables encore un an après leur ouverture, les restes des vacances seront tout à fait utilisables).