C'est la marque américaine Michael Kors qui aurait payé 2 milliards de dollars pour s'emparer de son concurrent italien. Le groupe LVMH et Tiffany étaient également intéressés.


Versace est sur le point d'être vendu à son concurrent américain Michael Kors. La marque américaine aurait laissé environ 2 milliards de dollars à la maison de couture italienne, l'une des dernières sociétés de mode indépendantes, confirment des sources à l'agence de presse Bloomberg. Ces informations viennent confirmer une exclu du journal italien "Corriere della Sera" dans lequel était évoqué une vente éventuelle.

Les négociations en seraient à un stade avancé. Dans le cadre de l'accord qui lie toutes les parties, le fonds américain Blackstone, qui détient 20% du groupe depuis 2014, en sortira. La famille Versace, qui possède le reste de l’entreprise, continuera à jouer un rôle, ont précisé les sources. Même si la maison Versace n'a souhaité faire aucun commentaire.

Pour Michael Kors, une reprise de Versace serait un nouvel achat majeur. L'année dernière, cette société a acheté la marque de chaussures Jimmy Choo pour environ 1 milliard d'euros.

Le Corriere della Sera a également mentionné le groupe Tiffany & Co comme acheteur potentiel. Auparavant, le groupe français LVMH (dont Louis Vuitton) et les sociétés américaines PVH (dont Calvin Klein et Tommy Hilfiger) et Coach (Tapestry) auraient également manifesté leur intérêt pour Versace.

Versace a été fondée en 1978 par Gianni Versace. Le designer a été assassiné à Miami en 1997, après quoi sa sœur Donatella a repris son rôle. La femme d'affaires et designer a 63 ans cette année. L'investisseur Blackstone détient une participation de 20 % dans Versace, le reste étant entre les mains de la famille.