Elle est actrice, militante pour les droits humains, elle porte haut ses origines, elle a 54 ans et ne semble plus avoir peur de rien. L'héroïne de la série How to Get away with Murder a rejoint le grand cercle des femmes porte-parole de L'Oréal comme Céline Dion, Helen Mirren, Eva Longoria, Elle Fanning, Aja Naomi King, Nikolaj Coster-Waldau et Camila Cabello. Fini le temps des égéries, Viola Davis est là non seulement pour apparaître dans des campagnes mais aussi promouvoir les missions sociétales que la marque cosmétique s'est donnée et notamment refléter la diversité du monde moderne et encourager la confance en soi.

Et travailler avec Viola Davis avait tout son sens : depuis plus de 30 ans, l'actrice tourne pour le cinéma et la télévision, avec des incursions à Broadway. Elle est la première femme noire à avoir remporté la «Triple Crown» du jeu d'acteur : un Oscar, un Emmy Award et un Tony Award. A côté de ça, cette femme pleine d'énergie est une fervente activiste soutenant les droits humains et l'égalité des droits pour les femmes et surtout les femmes de couleur.

Que signifie, pour vous, le slogan "Parce que je le vaux bien" ?

Je crois que le plus grand privilège est d'être qui vous êtes. Pas d’excuse pour votre âge, votre couleur, rien ! Tant que vous êtes vous et que vous vivez en tant que vous et ce que cela signifie, vous le valez bien. C’est l’amour-propre. Je me souviens d’avoir entendu beaucoup de femmes, qui représentaient la marque avant moi, dire « Parce que je le vaux la peine » et cela m’a toujours semblé si puissant. Le fait que quatre mots puissent avoir autant de poids a toujours été une source d'inspiration jusqu’à aujourd’hui où c’est moi qui prononce ces mots… C’est vraiment incroyable.


En devenant porte-parole de L’Oréal Paris à 54 ans, qu’espérez-vous transmettre ?

J'espère transmettre qu'il y a une beauté à chaque âge. La jeunesse est la beauté dans son sens le plus évident, c’est la beauté telle que l’on se l’imagine. Mais avec l’âge et l’expérience, c’est la confiance en soi qui nous rend belles - et il n’y a rien de plus rayonnant que ça. Lorsque vous atteignez un certain âge, les règles du jeu changent, ce n’est plus l’apparence qui compte mais votre confiance en vous et l’image que vous laissez aux autres. Je veux que les gens se rendent compte que c'est la seule chose qui résiste à l'épreuve du temps.

Ce qui vous donne confiance en vous ?

J'ai souffert d'une faible estime de moi-même toute ma vie et elle ressort de temps en temps, même si c'est moins souvent qu’avant. Quand je fais de l’exercice et que je reste fidèle à ma routine, je trouve que mon mental et mon physique sont vraiment à leur plus haut niveau. Je me sens plus sûre de moi, en meilleure santé et lucide. Cela fait des merveilles pour mon estime personnelle.

Avez-vous déjà subi de la pression pour coller à la définition traditionnelle de la « jolie fille » ?

Oh oui ! Plus tôt dans ma carrière, lorsque j'étais beaucoup plus affectée, cela me semblait presque une condition préalable à la réussite, ce qui est fou si on y pense - qu'est-ce que les apparences ont à voir avec la capacité d'agir ? Pour réussir, il fallait respecter ces normes impossibles. Maintenant, je suis beaucoup plus sûre de qui je suis, mais il fut un temps où je ressentais ces pressions et que je leur cédais dans une certaine mesure.

Pensez-vous que l’âgisme à Hollywood existe toujours ?

Oui. Je pense que nous avons fait de grands progrès mais la mentalité est malheureusement toujours là. Il reste encore du travail à faire. J'espère pouvoir aider à vaincre ces stéréotypes par mon travail et par ma voix. L’objectif que nous nous sommes fixés dès le début de ma compagnie, Juvee Productions, était de devenir un pôle créatif incontournable où les cinéastes et les artistes peuvent s’exprimer pleinement et raconter des histoires qui couvrent le vaste spectre de l’humanité. En diversifiant les voix, en fournissant une plate-forme aux talents émergents et en promouvant de nouveaux récits, le changement devient réalisable.

Quelle est votre devise dans la vie ?

Le privilège de toute une vie est d'être qui vous êtes.