Cette robe insolite, mais pour le moins d'actualité a été dessinée par le styliste de Tel Aviv Shai Shalom. "J'ai acheté les plus simples masques que l'on puisse trouver, puis on a commencé à les assembler comme un mur de brique. On n'a réalisé aucune opération sur ces masques : On n'a rien coupé, on n'a pas changé leurs formes", explique-t-il.


Tehila Levi, alias miss Israël, la portera lors du concours de Miss Univers, le 16 mai prochain. Le but? Rappeler aux public les moments difficiles de la pandémie.