Zalon, c'est le nouveau service de coach personnel dusite d'e-shopping Zalando. C'est gratuit et cela permet de changer ses habitudes ou de réadapter son look.


Le shopping, c’est un peu comme les courses au supermarché le samedi… Même si on n’en est pas vraiment conscient, on parcourt toujours les mêmes boutiques (en ligne ou réelles), les mêmes rayons, les mêmes styles et lorsque l’on veut un peu changer, on est parfois bien en peine de savoir vers quoi se tourner !

Sur le portail de Zalando, le géant allemand de la mode en ligne, on a l’embarras du choix, de quoi se faire plaisir en pianotant sur notre ordi si on sait ce qu’on veut… Ou être pris de vertige devant l’immensité des possibilités qui s’offrent à nous en matière de marques mais aussi de pièces et de genres ! Bien sûr, des pages d’inspiration (sport-chic, cosy, décontracté…) facilitent l’expérience des clientes. Mais là encore, c’est nos habitudes qui nous mènent vers nos coups de coeur en matière de marques et de pièces. Ou l’indécision qui nous conduit à un choix pas forcément heureux.

Dans la boîte

© DR

Le nouveau service Zalon de Zalando, c’est une façon gratuite de secouer tout ça et d’humaniser l’e-commerce. Il s’agit en fait d’un service de coaching personnalisé en ligne. Lancé en 2015 en Allemagne, il a débarqué il y a quelques semaines en Wallonie et à Bruxelles, et pas encore en France !

L’acheteuse (ou l’acheteur) qui veut profiter de ce service va pouvoir entrer en contact personnellement avec un styliste Zalando. De jeunes pros dingues de mode et qui vont pouvoir habilement naviguer à notre place parmi "environ 2 000 marques et plus de 300 000 articles de la boutique Zalando", comme le souligne Ivo Scherkamp, PDG de Zalon by Zalando.

Mieux cibler les désirs

© DR

C’est le cas de Manon Romano, modéliste et styliste Zalon. En novembre 2018, elle a commencé à assembler des looks pour ses clients. "C’est comme un jeu avec une approche humaine" qui lui permet de mixer les pièces et les tendances actuelles dans la limite des informations et des souhaits que le client a renseignés au préalable. "La première sélection est suivie d’une possibilité d’échanger sur celle-ci entre nous via une messagerie. C’est précieux, cela permet d’encore mieux cibler."

Hyper simple

© DR

Le principe est simple. Sur l’interface, on remplit un questionnaire à choix multiple concernant sa morphologie, son style, les coupes que l’on aime mais aussi ce que l’on déteste (couleurs, imprimés…) et la fourchette de prix pour chaque pièce du vestiaire. Un message arrive rapidement de la part du styliste (choisi pour correspondre le mieux à notre profil) avec une sélection de pièces. À partir de là, on peut discuter avec elle ou lui (un peu, beaucoup ou pas du tout !) pour affiner une proposition, orienter davantage ses recherches ou bénéficier de conseils mode. Satisfait de la sélection ? Elle arrive chez vous en quelques jours. Il n’y a plus qu’à essayer, à mixer les pièces, à s’étonner (ou pas). On renvoie tout ou partie des pièces que l’on ne veut pas garder. Et c’est gratuit. "On ne paye que ce que l’on garde", conclut Manon.