Quand Sarkozy passait la cireuse

En 1978, Nicolas Sarkozy effectuait son service militaire à la Cité de l'air à Paris. Alors jeune homme, il n'imaginait pas que ses petites habitudes seraient dévoilées quelques années plus tard.

Rédaction en ligne
Quand Sarkozy passait la cireuse
©AFP

En 1978, Nicolas Sarkozy effectuait son service militaire à la Cité de l'air à Paris. Alors jeune homme, il n'imaginait pas que ses petites habitudes seraient dévoilées quelques années plus tard.

En 2011 Eric Raoult, l'actuel maire UMP de Raincy, racontait à l'Internaute l'anecdote la plus croustillante. Compagnons de régiment, ils s'étaient enivrés alors qu'ils effectuaient une garde devant la résidence de l'ayatollah Khomeiny exilé en France. "On avait bu tellement on avait froid. Et on était fin bourrés. En l’occurrence, il n’aurait pas été très difficile de nous assassiner", se remémorait-il.

Ce mardi 28 mai, le documentaire de France 2 Les Ambitieux est revenu sur un détail d'ordre ménager. "Il passait la cireuse pendant des heures", raconte Isabelle Balkany, une amie de Nicolas Sarkozy, interviewée à l'occasion du reportage. Son passe-temps lui aurait d'ailleurs valu quelques railleries de la part de ses camarades. Mais pourquoi la cireuse ?

Un autre ami explique avoir donné à Nicolas Sarkozy "tous les tuyaux pour trouver des planques pour pouvoir travailler et faire le service militaire en même temps." Mais aussi poursuivre ses réflexions politiques. Et pour ce faire le ménage semblait donc être l'option la plus avantageuse.

En 2008 déjà un ex-camarade de régiment affirmait: "Il sortait les poubelles. Il était prêt à faire n'importe quoi, pourvu qu'on lui foute la paix."

Comme le notait alors L'Express, ces petites anecdotes prouvent que Nicolas Sarkozy n'a jamais eu la fibre militaire à l'inverse de son prédécesseur Jacques Chirac, ancien lieutenant en Algérie.