Suicide de Kristina Rady: Bertrand Cantat à nouveau tourmenté

François Saubadu souhaite obtenir « la vérité » sur le suicide de son ex Kristina Rady, l'épouse de Bertrand Cantat. Il envisage de porter plainte contre le chanteur.

S.C

Kristina Rady s'est suicidée en janvier 2010 chez elle, à Bordeaux. Son époux, Bertrand Cantat, sorti de prison depuis deux ans après le meurtre de Marie Trintignant, a été mis hors de cause. Seulement, François Saubadu, un ex de  Kristina Rady, évoque « des zones d'ombres restées sans réponses ». Il affirme pouvoir « attester de la terreur psychologique » exercée par le chanteur sur son épouse. Dans une interview parue aujourd'hui dans VSD, il se dit « prêt à porter plainte ». «S'il n'y a plus que moi pour rechercher la vérité, je suis là», a ajouté l'ancien compagnon de Kristina Rady. 

L'avocate de François Saubadu, Me Yael Mellul, a demandé au procureur de la République (Bordeaux) de lui communiquer « la totalité du rapport d'enquête préliminaire qui avait été faite au moment du suicide », mais également « le rapport d'autopsie, les effets personnels, notamment la lettre d'adieux, un cahier où elle retranscrivait les textos échangés ». Cette dernière, spécialisée dans les violences conjugales, semble vouloir la peau de Bertrand Cantat. Selon elle, le Code pénal peut s'appliquer au titre de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », un « suicide forcé par des violences psychologiques ». 

Par le biais de leur avocat, les parents de Kristina Rady ont assuré  se « désolidariser totalement » de cette démarche. Pour eux, c'est « un acharnement inutile ». Ils ne souhaitent donc pas « relancer cette affaire ».