L'adolescence difficile d'Angelina Jolie entre mutilation et anorexie

La fille de Marcheline Bertrand et de Jon Voight « était une enfant sauvage. Elle aimait la douleur et mettait volontairement ses doigts dans la cire chaude. (...) Au lycée, elle était victime de violences par les autres élèves », explique son ancienne nounou .

Rédaction en ligne

C'est ce que révèle son ancienne nounou à la presse.

Les nounous, une parfaite source d'information pour les écrivains et la presse people. C'est le cas de Cis Rundle. Il y a environ 20 ans, cette dame gardait la désormais célébrissime Angelina Jolie. Âgée aujourd'hui de 39 ans, elle n'était donc encore qu'une adolescente à cette période sombre de sa vie. Enfant de stars, Angie souffrait de comportements « borderline », a expliqué sa gardienne à RadarOnline.

Cis Rundle a passé plus de huit ans à s'occuper de cette enfant pas comme les autres. La fille de Marcheline Bertrand et de Jon Voight "était une enfant sauvage. Elle aimait la douleur et mettait volontairement ses doigts dans la cire chaude. (...) Au lycée, elle était victime de violences par les autres élèves", explique la nounou. "Elle aimait ressentir de la douleur. C’était une enfant déchaînée. Une vraie force de la nature", ajoute-t-elle.

L'épouse de Brad Pitt a fait face à de nombreuses railleries de la part de ses camarades d'école à cause de son physique, notamment de ses lèvres. "Les filles étaient méchantes avec elle. Elle a toujours eu de larges épaules et de longues jambes. Elle se mouvait comme une gazelle." Un mal-être qui s'est manifesté par l'auto-mutilation et l'anorexie. "Un jour j’ai dû l’emmener à l’hôpital. C’était lors de sa phase d’anorexie. Elle n’est pas restée, ça s’est arrangé", explique la nounou. Entre le cancer de sa maman et un père visiblement « diabolique et incontrôlable » (dixit Cis Rundle), Elle a vécu une adolescence très instable avant d'être une des stars les plus appréciées de la planète.