Chrissie Hynde : depuis 40 ans, elle se sent responsable du viol dont elle a été victime

Dans le cadre de la promo de sa biographie, la chanteuse des Pretenders revient sur le viol dont elle a été victime en disant en substance qu'elle l'a mérité... Tollé sur les réseaux sociaux.

Redaction lifestyle

Dans le cadre de la promo de sa biographie, la chanteuse des Pretenders revient sur le viol dont elle a été victime en disant en substance qu'elle l'a mérité... Tollé sur les réseaux sociaux.


Elle a certainement décidé de déposer le fardeau qu'elle portait depuis plus de 40 ans. Mais qu'il était lourd pour la chanteuse Chrissie Hynde, au vu de ses propos dans le Sunday Times. Dans le cadre de la promotion de sa biographie : "Reckless : The Life Of A Pretender", elle est revenue lors d'une interview sur le viol dont elle a été victime alors qu'elle avait 21 ans par un gang de motards de sa ville en Ohio.

Pour la chanteuse des Pretenders, c'est... elle qui est à blâmer, "techniquement parlant (...) j'en assume l'entière responsabilité", déclare-t-elle.

Selon la rockeuse de 63 ans, "Si je me balade en sous-vêtements et que je suis ivre, qui d'autre faut-il blâmer ? Si je me balade seule, habillée décemment et qu'un homme m'agresse, alors, ce sera de sa faute à lui. Mais si je suis aguichante et provocante, que vous séduisez un détraqué - non, ne faites pas ça. C'est du bon sens. Vous savez, si vous ne voulez pas tenter un violeur, ne portez pas de talons hauts qui vous empêcheraient de fuir".

Ses propos créent un tollé : les victimes de viol ne peuvent supporter d'entendre une des leurs s'accuser d'avoir provoqué cette barbarie et de nombreux hommes et femmes lui écrivent qu'elle a tort de penser ainsi dont un lui assenant ceci : "Chrissie Hynde a tout faux. 100 % des viols sont le fait de violeurs et non de vêtements. (...) Un viol n'est JAMAIS la faute des victimes." Le même assure aussi qu'une femme ivre et à moitié nue sur le bord d'une route "a juste besoin d'aide et non d'un viol".

Depuis 40 ans que la chanteuse a ces idées en tête, cela va être difficile de lui faire comprendre qu'elle s'est trompée depuis toutes ces années et qu'elle est victime et non coupable... Son livre pourrait s'avérer cathartique, on l'espère pour elle.