Barbara Gandolfi jugée pour escroquerie

Le parquet accuse la sulfureuse Belge d’avoir dérobé 200 000 euros à Jean-Paul Belmondo.

P.-Y.P.
Barbara Gandolfi jugée pour escroquerie
©Photonews

Le parquet accuse la sulfureuse femme d'affaires d’avoir dérobé 200.000 euros à Belmondo.

Mardi dernier, Barbara Gandolfi a comparu devant le tribu­nal correctionnel de Bruges. Elle est accusée d’avoir soutiré 200 000 euros à Jean-Paul Belmondo dont elle a partagé la vie pendant quatre ans.

Souvent critiqué pour avoir vécu avec cet ancien mannequin de 40 ans sa cadette, Bébel ne semble toujours pas en avoir fini avec son ex-compagne. Et ceci n’est pas du cinéma pour l’acteur du Magnifique.

Barbara Gandolfi est en effet accusée d’avoir soutiré 200 000 euros à Jean-Paul Belmondo au moment où ils vivaient ensemble.

Pour rappel, à l’époque, la Belge exploitait plusieurs boîtes de nuit avec son associé, ancien compagnon et père de ses enfants Frédéric Vanderwilt. L’as des as lui aurait alors prêté 200 000 euros pour l’aider. Le parquet soupçonne Barbara Gandolfi d’escroquerie et maintient qu’elle a soutiré cet argent à Jean-Paul Belmondo alors qu’elle affirme avoir remboursé l’intégralité de la somme au principal intéressé. Pour info, l’acteur ne s’est pas constitué partie civile dans cette affaire.

Suite à sa comparution devant le tribunal correctionnel de Bruges, le juge se prononcera le 3 janvier prochain.