Mafalda de Savoie, la princesse qui perdit la vie dans le camp de concentration de Buchenwald

Son petit-neveu le prince de Venise a présenté ses excuses à la communauté juive pour les lois raciales de 1938.

Mafalda de Savoie, la princesse qui perdit la vie dans le camp de concentration de Buchenwald
©D.R.
Les excuses, la semaine dernière, du prince Emanuele Filiberto de Savoie, prince de Venise à l’égard de la communauté juive d’Italie pour les lois raciales...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet