Charlotte Casiraghi, madone à réflexion

De l’égérie à la philosophie, de Chanel à Baudelaire, une arborescente secrète.

Sabrina Champenois © Libération
Charlotte Casiraghi, madone à réflexion
©Alix Marnat
C’est, a priori, une parfaite image de papier glacé, lisse à lasser, d’un glamour aux échos de déjà-vu, qui mêle beauté, gens bien nés et luxe. Celle d’une ravissante à profil de madone, descendante du gotha made in Riviera (la famille princière Grimaldi amarrée au minuscule mais fiscalement paradisiaque rocher de Monaco), doublée d’un Mens sana...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité