"Je ne suis pas une esclave", "Je pleure tous les jours", "C'en est assez": Britney Spears ne veut plus que son père gère toute sa vie

Depuis sa dépression en 2008, Britney Spears est sous la surveillance de son père Jamie. Ce dernier surveille toutes les décisions de sa fille, qui le vit de plus en plus mal.

La Rédaction

" J'ai dit au monde entier que j'allais bien et que j'étais heureuse. C'est un mensonge. Je ne suis pas contente. Je veux retrouver une vie pleine". Voilà les mots de Britney Spears pour convaincre la justice de retirer la tutelle exercée par son papa. "Cela me fait beaucoup plus de mal que de bien. Je ne peux pas vivre une vie bien remplie en ce moment. Je veux que cela se termine", lance-t-elle encore.

Avant de poursuivre, émue: "Je pense que cette tutelle est mauvaise. Je mérite d'avoir une vie. Je ne suis pas ici pour être l'esclave de qui que ce soit", a-t-elle poursuivi en s'adressant à son père."Je suis tellement en colère que je ne peux pas dormir, je suis déprimée et je pleure tous les jours. Je veux seulement qu'on me rende ma vie. Cela fait treize ans et c'est assez."

Britney Spears pense avoir remonté la pente après sa dépression, elle qui prend des médicaments depuis huit années. "Tout ce que je veux, c'est posséder à nouveau mon propre argent, que cela se termine et que mon petit ami me conduise dans sa put*** de voiture", a encore déclaré la pop-star.

Un mariage et un 3e enfant

La chanteuse a également déclaré qu'elle aimerait se remarier et avoir un autre enfant mais elle a un stérilet qui l'en empêche. "Je veux le retirer mais on ne veut pas m'emmener chez le médecin parce qu'on ne veut plus que j'aie d'enfants", se plaint la chanteuse, déjà mère à deux reprises.

En 2019, Britney Spears a entamé des procédure judiciaire contre son père mais ses déclarations de l'époque n'avaient pas été rendues publiques. Ici, la chanteuse veut que tout le monde puisse entendre son histoire.

L'avocat de son père a brièvement réagi à cette affaire qui fait grand bruit à l'étranger: "Jamie est vraiment désolé de voir sa fille souffrir autant. M. Spears aime sa fille et elle lui manque beaucoup."

L'audience a été suivie par de nombreux fans de la star de la chanson. Depuis deux ans, des hashtags #FreeBritney sont fréquemment publiés pour que la mise sous tutelle soit levée.

Le juge n'a pas encore pris de décision dans cette affaire.

Sur le même sujet