Stéphane Bern au sujet de "l'affaire Charlène": "Sur le Rocher bruissent les rumeurs d'une séparation"

La princesse monégasque est en Afrique du Sud depuis près de six mois.

Stéphane Bern au sujet de "l'affaire Charlène": "Sur le Rocher bruissent les rumeurs d'une séparation"
© AFP
R.P.

"Maladie ou exil volontaire ?" Le doute aura fini par s'emparer de Stéphane Bern. Ses 10 ans de mariage, le Grand-Prix de Formule 1, le Gala de Croix-Rouge... Charlène de Monaco les aura tous ratés. Toujours en Afrique du Sud, pays natal qu'elle a rallié à la mi-mars, la Princesse est officiellement minée par une infection de la sphère ORL qui l'empêche de rejoindre les siens. Mais depuis quelques semaines, ses absences répétées s'accompagnent d'une persistante rumeur : celle d'une séparation imminente. Dans sa dernière tribune pour Paris Match, l'expert royauté français livre ses impressions sur ce qu'il appelle désormais "l'affaire Charlène".

"Humeurs lunatiques" 

"À Monaco, depuis le départ de Charlène, les langues se délient. Dans le tourbillon d’une cour à la dent dure, sa cote finit de s’émousser", constate l'animateur de 57 ans alors qu'Albert II, lui, est sur tous les fronts pour honorer ses engagements officiels. "Ses regards tristes sont à présent qualifiés de hagards. Des Monégasques déçus racontent ses colères, ses humeurs lunatiques, aussi changeantes que ses coupes de cheveux", remarque-t-il. "Le Palais dut tant de fois invoquer une princesse souffrante que les Monégasques, aujourd’hui, peinent à y croire", souligne-t-il. À force de crier au loup, la maman de Jacques et Gabriella se serait décrédibilisée... et s'est isolée. "Elle était pleine de bonne volonté, mais elle s’est vite sentie jugée et incomprise. (...) Alors elle s’est refermée pour se protéger", écrit Stéphane Bern en citant l'une des amies de la Princesse. 

À ce jour, son retour en Principauté n'est toujours pas daté et "l'affaire Charlène" risque encore de faire couleur beaucoup d'encre.