Elizabeth II: en plein scandale, sa décision au sujet du prince Andrew passe mal

Son fils va devoir répondre à la justice américaine dans le cadre de la sulfureuse affaire Epstein.

Elizabeth II: en plein scandale, sa décision au sujet du prince Andrew passe mal
©AFP
R.P.

Chouchou envers et contre tout ? Englué dans l’affaire Epstein depuis des mois, le prince Andrew se voit rattraper par la justice américaine. À New York, Virginia Roberts, sa victime présumée depuis 2001, a profité de la levée de la prescription des crimes sexuels pour intenter un procès au duc d’York. Fraîchement arrivée à Balmoral, Elizabeth II vient d’y recevoir son fils adoré pour une réunion de crise. Et une information de la presse britannique donne une indication sur la ligne de conduite de Sa Majesté.

"Andrew a perdu de sa superbe"

Selon le Sunday Times, la souveraine de 95 ans se refuse à retirer les derniers titres militaires d'Andrew, lui qui fut membre de la Marine durant 22 ans. Et ce malgré la situation explosive. "La Reine a fait savoir au régiment qu'elle souhaitait que le duc d'York reste colonel", a glissé un membre de la Garde royale.

Si sa mère le couve, on ne peut pas en dire autant de son frère. Futur roi, le prince Charles estime qu'un retour au premier plan d'Andrew est hors de question. "Seul face à la justice, Andrew a perdu de sa superbe. L'arrogance s'est envolée. Il espère que sa mère l'aidera encore une fois. Mais qu'adviendra-t-il lorsqu'elle ne sera plus là ?" , se demande justement Stéphane Bern dans les colonnes de Paris Match France. L'étau n'a jamais semblé aussi serré.

Sur le même sujet