"Désolée, je n'ai pas pu résister à ces belles fesses": Karin Viard dans la tourmente après une fessée

Plusieurs témoins auraient assisté à cette fessée.

M.Ch

L'actrice Karin Viard était présente au Festival du film francophone d'Angoulême. Et son comportement a choqué plusieurs personnes, dont un journaliste du quotidien Charente Libre.

Alors qu'elle se trouve en pleine promotion pour son film L'origine du monde, l'actrice de 55 ans aurait donné une fessée "sonore" à une journaliste qui se trouvait devant elle en montant un escalier.

Karine Viard, après son geste déplacé, aurait déclaré: "Désolée, je n'ai pas pu résister à ces belles fesses", avant de demander quelques instants plus tard si elle avait le droit de "remettre ça".

Le journaliste de Charente libre,qui a assisté à cette scène inattendue et la raconte dans son média, n'y va pas par quatre chemins lorsqu'il qualifie l'actrice de femme "aussi crasse qu'un balourd".

Ensuite, il rappelle des propos qu'elle avait tenus 3 ans plus tôt sur les ondes de RTL. Karin Viard semblait ne vouloir faire aucun cadeau aux hommes qui commettaient ce genre de geste. "Vous m'avez mis une main au cul dans le métro, vous pouvez être condamné pour ça", disait-elle à l'époque.

Pour conclure son billet, le journaliste témoin de la scène souligne un dernier point. "Jen'ose imaginer le pataquès si la fessée avait été balancée par un porc plutôt qu'une cochonne".