Le prince Harry fustige les anti-vaccins : "Ils colportent des mensonges et de la peur"

Il les dénonce de répandre des "fake news" et provoquer une baisse de confiance dans la population.

Le prince Harry fustige les anti-vaccins : "Ils colportent des mensonges et de la peur"
© AP

Mercredi soir, le prince Harry a fait une apparition lors de la cérémonie des GQ Awards, qui se tenait à Londres, pour remettre un prix aux professeures Sarah Gilbert et Catherine Green, ainsi qu'à l'équipe d'Oxford à l'origine du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca.

Le duc de Sussex, qui intervenait en visioconférence depuis sa maison californienne, a profité de cette occasion pour parler de la vaccination. Il a d'abord insisté sur l'importance d'offrir un accès égal au vaccin à tous. "Il y a une énorme disparité entre ceux qui peuvent et ceux qui ne peuvent pas avoir accès au vaccin. Nous ne pouvons pas avancer ensemble si nous ne nous attaquons pas à ce déséquilibre", a-t-il déclaré.

Il s'est ensuite exprimé sur les anti-vaccins, qu'il juge responsables de "fake news". "Les familles du monde entier sont submergées par des masses de désinformation à travers les médias et les réseaux sociaux, ceux qui colportent des mensonges et de la peur créent une hésitation vaccinale, ce qui conduit à son tour à des communautés divisées et à une baisse de la confiance", a-t-il dénoncé. Avant d'ajouter : "C'est un système que nous devons briser si nous voulons vaincre le Covid-19 et le risque de nouveaux variants".

Sur le même sujet